VMworld Europe: au programme, administration des ‘clouds’ et certification

News Channel

5 000 visiteurs sont attendus dans la capitale du Danemark où s’ouvre le volet européen de la conférence annuelle VMworld (à un mois d’intervalle seulement de celle des Etats-Unis).
Par notre envoyé spécial à Copenhague, Pierre Mangin

La grand’messe VMware pour l’Europe s’ouvre ce 12 octobre, pour 3 jours, sous le signe -sans surprise- de la virtualisation et du cloud computing (”Virtual Roads, Actual Clouds” – le même slogan qu’à San Francisco). Mais c’est plus précisément de la gestion et supervision des ‘clouds’ et de la perspective de l’”IT as a Service” qu’il sera question ici, notamment lors des interventions, en séance plénière, de Paul Maritz, ‘president & CEO’ et de Steve Herrod, CTO de VWware (filiale d’EMC).

Pas moins de 115 sessions s’affichent au menu de ces 3 journées, qui sont sponsorisées par 113 sociétés,  au 1er rang desquels figurent Cisco, Dell, EMC and NetApp (sponsors Global Diamond), ainsi que HP et Intel (sponsors Global Platinum) et CA Technologies, Fujitsu, IBM, Mitel, Symantec, VCE et Wyse (sponsors Platinum).

– vCloud Director et vCloud Request Manager
Cet été, VMware a rebaptisé son projet programme vCloud Service Director en vCloud Director, en le rattachant à vCenter Chargeback et vShield Edge. Dans ce contexte, on s’attend à la présentation officielle du projet Sydney, qui devrait s’appeler vCloud Request Manager. C’est une couche d’administration qui doit venir compléter vCloud Director en apportant notamment des process de gouvernance et de contrôle des clouds privés. Il devrait permettre de provisionner les vApps, de gérer les licences s’y rapportant et de définir avec plus de finesse (via des ‘blueprints’) les règles inhérentes aux ‘clouds’ à administrer.

-VMware View 4.5 ou le VDI selon VMware
Ce VMworld sera également l’occasion de voir de plus près la version 4.5 de VMware View, annoncée comme disponible depuis quelques jours (cf. notre article : ‘VDI: VMware View 4.5 en mode hors ligne‘).
Son principal atout, notamment face à Citrix Xen, est la possibilité d’accéder à son environnement virtualisé, même que l’on est déconnecté du serveur. Ce mode déconnecté apportera, sans nul doute, de la souplesse: ce serait “la première solution hors ligne du marché permettant aux utilisateurs de consulter leur poste virtuel à partir du datacenter et de l’emporter lors de tous leurs déplacements ».

Cela revient à rapatrier la totalité de la machine virtuelle distante sur son poste client. Et le resynchronisation se fait lorsque la connexion est rétablie.

– Les programmes de certification VCP, VCAP et VCDX:
Ce VMworld sera l’occasion d’en savoir plus sur les programmes de certification de VMware vSphere 4 et VMware vCenter Server 4. Trois niveaux de compétences requises sont désormais définis :
VCP: VMware Certified Professional
VCAP: VMware Certified Advanced Professional
VCDX: VMware Certified Design Expert.