Canalys Forum de Barcelone : AMD va booster son Programme Partenaire Fusion et rassure sur son avenir

News Channel

Le  fabricant ajoute des distributeurs à son programme Channel, le Fusion Partner Program (FPP) et va lancer un programme d’incentives et de récompenses. Dans le même temps, Dirk Meyer, le CEO D’AMD affirme qu’AMD n’est pas à vendre, même s’il reste à l’écoute d’éventuelles offres.
Par notre envoyé spéciale à Barcelone, Ruth Molano (Channel Insider Espagne)

Canalys Channels Forum.

Coïncidant avec la célébration du Forum Channels de Canalys, qui vient de se tenir à Barcelone, AMD a annoncé que désormais les distributeurs seront également concernés par le programme Fusion Parner et pourront en conséquence accéder à tous les avantages induits. Le fabricant célèbre de la sorte le premier anniversaire de son programme channel.

Mais ce n’est pas la seule nouveauté annoncée, puisque AMD a également donné des nouvelles de son « Rewards Program », un programme en ligne à l’échelle mondiale dont l’objectif majeur est de renforcer et privilégier les ventes à travers le channel, favoriser la loyauté des partenaires et créer une demande pour des solutions AMD dans toutes les catégories de produits

Comme le signale la compagnie, “le portail repensé d’AMD Fusion Partner sera la clé de voute du programme de récompenses, puisque les partenaires agréés pourront accéder virtuellement à tout ce dont ils ont besoin pour être sur le marché et vendre plus efficacement les solutions estampillées AMD.”

AMD, qui prévoit de lancer le programme de récompenses dans le monde au cours du semestre prochain, a déjà lancé des programmes pilotes au Canada, aux Etats-Unis et au Brésil.

AMD pas à vendre

Au cours du keynote de Dirk Meyer, Président et CEO d’AMD, au sein du cycle de conférences et activités organisées par le Forum Canalys de Barcelone, un membre du public a demandé au directeur son avis sur les déclarations de Larry Ellison d’Oracle au sujet de son intention d’acquérir un fabricant de puces. Mais dès avant cette question, Dirk Meyer avait assuré qu’AMD n’était pas à vendre, mais qu’il se ferait un plaisir d’écouter et d’analyser toute offre intéressante !