IBM s’allège d’1,7 milliard de dollars pour racheter Netezza

Stratégies Channel

Encore un de ces achats onéreux dont l’été 2010, qui se termine, aura été fécond… Big Blue vient en effet de mettre la main sur Netezza, spécialiste des solutions de type “entrepôts de données”, pour la bagatelle de 1,7 milliard de dollars !

Netezza arrive donc dans le giron du groupe IBM, moyennant un gros chèque : 1,7 milliard de dollars. L’éditeur de solutions de type “data warehouse” (ou solutions d’entrepôts de données), dont le siège social est dans le Massachusetts, a réalisé au cours de son dernier exercice un chiffre d’affaires de 200 millions de dollars et emploie 500 personnes dans le monde.

L’un de ses faits de gloire, si l’on peut dire, est d’avoir conçu et proposé au marché une “appliance” capable de démarrer facilement et rapidement des applications de data mining (ou ‘business analytics‘), proches de la business intelligence (BI) avec un budget initial inférieur à 200 000 dollars.
(voir à ce sujet l’interview de Christian Raza, Netezza France, sur Silicon.fr).

Face à Teradata (le poids lourds du data warehouse), Netezza vise les grands comptes du segment “utilities” (compagnie d’électricité, distribution d’eau ou des télécoms..), qui veulent extraire de leurs données des profils de clientèles et déterminer ainsi des stratégies marketing et commerciales.
Un marché en cours de consolidation : Oracle a trouvé un allié en Sun pour occuper ce segment des entrepôts de données tandis que Greenplum a été racheté par EMC dans le courant de l’été.