Le calcul intensif frappe à la porte des PME ‘frenchies’

News Channel

Le programme “Initiative HPC-PME”, mis en place de concert par le GENCI, l’INRIA et OSEO, a pour ambition de pousser les PME françaises innovantes à avoir recours au calcul intensif afin d’accroître leur compétitivité. C’est pas gagné… Mais impossible n’est-il pas français, selon le proverbe bien connu…

Les PME peuvent désormais avoir accès au calcul haute performance (HPC –High Performance Computing) afin de les aider à développer leur compétitivité et à mettre au point des produits et services innovants, dans le cadre notamment du fameux Plan France Numérique 2012 (dévoilé à l’automne 2008), qui prévoyait une véritable relance de l’économie numérique.

Le programme “Initiative HPC-PME” vient d’être mis en place afin de faire la courte échelle aux PME françaises, afin qu’elles puissent construire un véritable projet d’innovation industriel ayant recours au calcul intensif et à des superordinateurs aptes à exécuter des milliards d’opérations à la seconde et de traiter à la vitesse de l’éclair des données en très grand nombre.

En utilisant le calcul intensif, les PME ont ainsi la possibilité de réduire les coûts à chaque étape du cycle de vie d’un produit ou d’un process, et ce, quel que soit le domaine d’activité de la petite structure : transport, chimie, énergie, aéronautique, multimédia, finance, biologie, environnement, etc.

Ce programme, qui vise à accompagner pendant plusieurs mois les PME sélectionnées à partir d’un dossier de candidature, va être mené sous la houlette de trois grandes organisations:

– Le GENCI (Grand Equipement National du Calcul Intensif) va mettre à disposition des PME adhérentes au programme “Initiative HPC-PME” son infrastructure de supercalculateurs.

– L’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) va apporter aux PME son expertise technologique et scientifique,

OSEO, qui finance le développement des entrepreneurs, fournira à ces petites structures des outils de financement.

L’”Initiative HPC-PME” sera également menée directement en partenariat avec quatre grands pôles de compétitivité français : System@tic (systèmes complexes), Axelera (chimie et environnement), Aerospace Valley (aéronautique, espace et systèmes embarqués) et Minalogic (solutions intelligentes miniaturisées destinées à l’industrie).

A partir du 1er septembre prochain, les PME intéressées par ce programme national pourront déposer leur dossier de candidature. Un premier bilan de cette initiative dédiée au HPC sera réalisé au printemps 2011.