Avec Arch Rock, Cisco montre qu’il s’investit durablement dans les réseaux intelligents

Stratégies Channel

Cisco a annoncé le rachat de Arch Rock, société spécialisée dans les capteurs sans fil IP dédié aux smart grid.

Cisco vient d’annoncer son intention d’acquérir la société californienne Arch Rock. Le montant de la transaction n’est pas précisé. Elle devrait être finalisée avant la fin de l’année.

Basée à San Francisco, Arch Rock est une entreprise à capitaux privés (dont Intel Capital) spécialisée dans les solutions de réseaux IP avec capteurs sans fil dans les domaines de l’énergie, de la surveillance environnementale et des applications smart grid. Ce sont ces technologies de «réseau intelligent» de distribution énergétique qui intéressent particulièrement Cisco. Lequel entend exploiter les développements de Arch Rock afin de répondre efficacement à la demande des industriels en matière de réseau autogéré sous protocole IP.

« L’acquisition de Arch Rock améliore les offres de réseau intelligent de bout-en-bout de Cisco et renforce sa position comme partenaire stratégique pour les services publics qui veulent mieux gérer la fourniture et la demande d’énergie, améliorer la sécurité et la fiabilité de l’approvisionnement énergétique, et optimiser les coûts opérationnels, soutient Laura Ipsen, vice-présidente senior et directeur général de l’unité de Cisco Smart Business Grid. En intégrant les technologies de Arch Rock, nos solutions aideront à mettre en place un future énergétique plus efficace et durable basé sur une infrastructure de réseau intelligent ouverte, hautement sécurisée et fiable. »

Du vert dans la démarche

Les réseaux électriques «intelligents» tireront notamment leur interêt des compteurs dédiés interconnectés. Ils visent, en théorie, à mieux gérer la distribution (et la production) d’énergie en fonction de la demande et sont considérés comme une réponse aux problèmes de gestion de la distribution selon les zones géographiques, de mieux coller à la consommation et, au final, de réduire les pertes. Ce qui va dans le sens d’une minimisation de la production et, donc, de la diminution des émissions de gaz à effet de serre mis en cause dans le dérèglement climatique.

Un marché gigantesque en perspective puisque, à terme, tous les foyers sont concernés. Rien qu’en France, ERDF prévoit le remplacement de quelques 35 millions de compteurs électriques entre 2012 et 2017. Un marché dont l’intérêt ne pouvait échapper à  Cisco qui entend s’y positionner de manière durable et pertinente.

L’annonce du jour rejoint en ce sens le précédent accord de partenariat signé le 1er septembre dernier avec la société Itron dans le but de développer une plateforme de communication dédiée aux smart grid. Quant aux employés d’Arch Rock ? Ils devraient tous rejoindre le département Smart Grid de Cisco.