Le feuilleton de la fin d’été continue : assiégé de toutes parts, 3PAR voit débouler une nouvelle offre de HP !

Stratégies Channel

Bataille de titans ou de chiffonniers, le feuilleton du rachat de 3PAR, spécialiste du stockage, par Dell ou HP n’en finit pas de rebondir. A chaque jour sa surenchère… Hier c’était Dell. Aujourd’hui c’est HP qui monte encore la somme proposée par action à 27 dollars, soit 1,8 milliard de dollars ! Une somme qui commence à faire tourner la tête, ou donne la nausée c’est selon.

Quelques heures seulement après que le ‘board’ de 3PAR ait accepté la nouvelle offre de Dell à 24,30 dollars par action, le concurrent de Palo Alto, HP, surenchérissait à 27 dollars ! La preuve, s’il en était besoin, que cet achat est stratégique pour l’un et l’autre et que HP n’est pas prêt à s’en laisser compter et à lâcher le morceau.

Hier soir encore (heure de Paris), on pensait à la vue des communiqués publiés par 3PAR et Dell, que ce dernier avait définitivement obtenu la préférence du ‘board’ de 3PAR malgré une offre à peine  supérieure à celle de HP (soit 30 cents de plus par action). Mais il était dit que le combat de coqs n’était pas encore arrivé à son terme. Sur ses ergots de leader informatique sûr de lui, HP surenchérissait en effet à 27 dollars, ce qui représenterait – si elle était acceptée par les actionnaires –  la coquette somme de 1,8 milliard de dollars payable ‘cash’!

Les non spécialistes du stockage, du cloud et de la virtualisation, pourraient trouver grotesque une telle empoignade autour de 3PAR, car celui-ci n’était pas très connu jusqu’ici, hormis du cercle des spécialistes du stockage. Alors pourquoi cet engouement soudain?

Les réponses peuvent être multiples. L’une des premières pourrait être que Dell, comme HP, doit veiller à maintenir son cours de bourse et donc ses bons chiffres.  Et, du reste, depuis le début de l’été, la croissance externe semble être devenue, plus que jamais, le nerf de la guerre. Sans compter que ces deux géants, qui se livrent une guerre commerciale sans merci, sont assis sur un trésor  estimé respectivement à 13 millards et 15 milliards de dollars (respectivement Dell et HP) ! D’autres raisons -plus techniques peuvent en outre être invoquées, plus liées à leur stratégie produits.

Un dirigeant de 3PAR, interrogé par le Wall Street Journal, s’est contenté du commentaire lapidaire suivant: “Nous prendrons notre temps pour étudier la situation“, et d’ajouter que le deal avec 3PAR “sera gagnant pour les actionnaires[dont les dirigeants fondateurs et leurs partenaires…]. Et, comme il fallait s’y attendre, hier soir, juste après l’annonce de HP, l’action 3PAR repartait à la hausse atteignant son « plus haut historique » à 27,78 dollars.