Le groupe irlandais DCC prend la majorité chez le français Comtrade

News Channel

Le groupe Irlandais de distribution et de services, qui drivait déjà en France le grossiste Banque Magnétique et Altimate, vient de reprendre 74% des parts du groupe Comtrade, grossiste bien connu en produits multimédias créé et dirigé par Stefan Riesser. Montant du chèque : 11,4 M€. 

Véritable success story parmi les grossistes multimédias que compte la France, Comtrade créé il y a 13 ans et dirigé par Stefan Riesser, vient de passer – au moins en partie – sous pavillon irlandais. Le repreneur n’est autre que le spécialiste de la distribution et services DCC. 

DCC reprend dans un premier temps 74% des actions de la firme française pour un montant de 11,4 millions d’euros. Le reste des actions seront normalement acquises dans un peu moins de 3 ans, le 31 mars 2013, sur la base des résultats de Comtrade à cette date et dans la limite de 9,8 millions d’euros.  L’opération en cours devrait être bouclée avant la fin du mois de septembre, selon DCC.

Tommy Breen, patron de DCC, a expliqué qu’il s’agissait d’un excellent accord stratégique entre Comtrade et DCC. Il affirme : « L’acquisition de Comtrade va nous permettre de renforcer significativement nos positions sur le marché français de la distribution électronique retail, en étendant la gamme des produits SerCom de DCC et en élargissant la couverture clients sur ce marché. »

Reste que l’acquisition doit encore être approuvée par les autorités françaises. Elle ne devrait cependant pas poser de problème particulier. D’autant que par le passé DCC avait notamment déjà repris un concurrent de Comtrade, en l’occurrence Banque Magnétique. Sur les marchés pros, il est aussi le propriétaire d’Altimate (ex-Distrilogie), grossiste spécialisé dans les solutions de stockage et de sécurité. 

Côté fonctionnement et organisation, la structure française devrait être peu ou pas impactée par cette reprise sur un plan RH et Stefan Riesser devrait selon toutes vraisemblances rester à son poste. Comtrade avait réalisé au cours de son dernier exercice un bénéfice opérationnel de 3 millions d’euros pour un CA de 65,2 millions.