Gartner : la France numéro 2 des ventes de PC en Europe dans un marché haussier en trompe-l’œil

Stratégies Channel

Le marché des ordinateurs à progressé de près de 20% en Europe au deuxième trimestre. Un résultat en trompe-l’œil selon le cabinet Gartner qui met toutefois l’accent sur un marché hexagonal qualifié de « dynamique »… 

Les ventes de PC sur le marché européen (zone EMEA) ont augmenté de 19,6% au deuxième trimestre par rapport à 2009, a annoncé le cabinet Gartner dans sa classique étude de conjoncture trimestrielle. Ce chiffre se situe un peu en dessous de la moyenne mondiale qui s’établit à 20,1%. Au total, les constructeurs ont écoulé 15,6 millions de machines sur la période sur le vieux continent.

Sans grande surprise, depuis l’avènement de la crise, le marché est pour l’essentiel porté par le grand public, toujours aussi séduit par les ordinateurs portables et, fait nouveau, par les PC tout-en-un. Un phénomène corroboré par GfK, autre cabinet d’études qui fait référence sur ces segments de marché. En revanche, la croissance des netbook ralentit, puisqu’elle reste inférieure à 10%, bien en deçà de la vente des notebooks « traditionnels ». Cependant les PC ultra portables se vendent encore bien, puisqu’ils constituent 19% des portables vendus en Europe.

Côté professionnel, les entreprises semblent éternellement repousser à des jours meilleurs le renouvellement de leur parc informatique. « La croissance de la demande sur le marché professionnel a été relativement modeste au deuxième trimestre », note ainsi le Gartner.

Ce n’est pas Acer qui s’en plaindra… Avec près de 3,7 millions de machines vendues, le constructeur taïwanais a ravi la première place à HP (3,4 millions d’unités). Il affiche la plus forte croissance (près de 30%) si l’on excepte les 95% (!!!) de son compatriote Asus, celui-ci demeurant néanmoins à la 4e place du classement (avec 1,3 million de machines écoulées) derrière Dell (1,6 million). Un Dell qui affiche du reste la plus faible progression (2%). Une contre-performance qui ne va pas sans sérieusement agacer les actionnaires de l’entreprise texane. Toshiba, qui ferme la marche avec moins d’un million de PC commercialisés, connait lui une progression (19,5%) en phase avec celle du marché, ce qui ne lui était pas arrivé depuis quelques trimestres.

Et en France ?

Le marché français reste dynamique. Sa croissance de près de 29% le fait se hisser pour la première fois à la deuxième place du classement européen avec 2,83 millions de PC distribués derrière le Royaume-Uni (2,9 millions de PC, +15,1%) et devant l’Allemagne (2,80 millions, +22,9%). En France, HP reprend la tête du classement devant Acer mais d’une courte tête: respectivement 740.000 et 720.000 unités commercialisées. A noter que Dell (281.000) perd lui sa troisième place au profit d’Asus (332.000), Toshiba fermant le ban avec 187.000 unités vendues.

Notons que dans l’hexagone, les portables constituent désormais 67% de l’ensemble des PC vendus. Quant aux tout-en-un, ils représentent désormais un joli 10% des desktops écoulés, essentiellement du fait des offres en la matière d’Apple et de HP. Quant au marché professionnel français, il retrouve des couleurs avec une progression de 15%, sans doute portée par la mise à jour vers Windows 7, selon le Gartner. Notons que, en France comme dans le reste de l’Europe, la vente des tablettes tactiles n’entre pas encore dans l’analyse du Gartner.

La bonne santé des ventes européennes de PC au deuxième trimestre ne serait qu’apparente puisqu’elle supporte la comparaison avec un trimestre 2009 particulièrement mauvais. A comparer avec l’année 2008, la croissance se limite à 6%. « Le marché du PC a jusqu’à présent défié le ralentissement économique général, mais le véritable test sera dans la seconde moitié de 2010, puisque nous avons vu un deuxième semestre plus fort en 2009 », souligne Ranjit Atwal, directeur de recherche pour le Gartner. Réponse dans six mois, donc.