HP défie Dell en surenchérissant à 1,6 milliard sur 3PAR

News Channel

Le 23 août, coup de théâtre: HP fait une offre à 1,6 milliard de dollars pour contrer l’offre de Dell qui avait proposé 1,15 Md.

Dans un communiqué, HP (Hewlett Packard) a officialisé ce 23 août  une contre-proposition aux actionnaires de la société 3PAR, expert en solutions de stockage. Le 16 août denier, Dell avait annoncé avoir abouti dans ses discussions  “amicales” avec le conseil d’administration de cette société californienne en proposant 18 dollars ‘cash’ par action, soit 1,15 milliard de dollars (voir www.channelinsider.fr/fr/actualite/2010/08/16/dell_en_passe_d_acquerir_3par__specialiste_du_stockage_virtualise_).
Mais HP ne s’en laisse pas compter et ne l’entend pas de cette oreille.

Car 3PAR figure depuis plusieurs années déjà dans ses plaquettes commerciales, au titre de partenaire aux côtés de références clients d’envergure internationale.  De sorte que le géant mondial, en dépit de  la démission surprise de son p-dg Mark Hurd, veut assumer la situation et prouve au passage qu’il dispose d’une direction opérationnelle efficiente et d’une trésorerie qui ne l’est pas moins… Il a donc fait une contre-offre à 24 dollars par action,  en ‘cash’, soit une valorisation de 3PAR s’élevant à 1,6 milliard et une surenchère de 33% par rapport à l’offre Dell !

Un cas à part…

HP a rendue publique une copie intégrale du courrier envoyé à David Scott, patron de 3PAR. Le courrier est signé de Shane Robison, ‘executive VP & Chief Strategy and technology officer’ de HP Corp.

Pour rappel, 3PAR, créée en 1999 et basée à Fremont (Californie, Silicon Valley)  intègre des solutions de stockage. Cette firme s’est notamment illustrée par le développement de grappes de serveurs SAN (Storage area networks) à des prix très compétitifs.  Ce constructeur-intégrateur fait partie des pionniers des solutions de ‘thin provisioning’, de ‘dynamic tiering’ (ou ‘Dynamic optimization’),  des technologies de virtualisation de baies de stockage (‘Virtual domains’) – qui permettent de supporter et fédérer des solutions ‘multi-tenant’ (activation concomitante de plusieurs “instances” applicatives).

Publié initialement sur Silicon.fr, adaptation: GC