Also et Actebis publient les bans

News Channel

Le suisse Also de la région de Nidwald et l’allemand Actebis veulent fusionner. Un mariage qui, s’il était validé par les autorités compétentes, donnerait naissance à une entité générant un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 milliards de francs suisses (environ 7 milliards d’Euros).

La fusion d’Also(1), filiale du fabricant d’ascenseurs Schindler, avec Actebis(2), propriété de Droege International Group, “débouchera sur la création de la troisième plus grande entreprise en Europe active dans le domaine des technologies de l’information et de la communication“, ont indiqué vendredi dernier leurs maisons mères dans un communiqué de presse. Elles ont signé une lettre d’intention portant sur la fusion des filiales. La seule des deux entreprises présente en bourse étant Also, les deux entités devraient être consolidées au sein d’Also, Droege devenant l’actionnaire de référence de la nouvelle structure, tandis que Schindler détiendrait toujours une participation minoritaire.

Au-delà du feu vert des autorités anti-cartel allemandes et suisses, l’accord des actionnaires d’Also et des instances de Droege Group va être nécessaire pour valider la fusion, Schindler et Droege se disant confiants dans la conclusion positive de ce dossier et tablant sur une finalisation pour la fin de cette année.

Sur les six premiers mois de l’année, Also a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 3% à 2 milliards de francs. Le bénéfice du groupe nidwaldien a lui progressé de 29% durant le semestre, à 11,1 millions. Du côté d’Actebis, les ventes sur la période ont atteint 2,5 milliards (+1%) pour un résultat net s’élevant à 9,4 millions (soit +28%).

Pour les analystes, au-delà de la constitution d’une structure de taille propre à jouer les premiers rôles dans la distribution IT en Europe, tout l’intérêt de cette fusion tient à la complémentarité des marchés d’Also et Actebis, que ce soit en termes de gammes ou de présence régionale. Mais le nouvel Also va aussi sans doute pouvoir disposer d’un meilleur accès auprès du marché des capitaux et une meilleure attractivité pour les fabricants, en plus d’une amélioration de la structure des coûts.

S’agissant de leurs clientèles respectives, Actebis revendique aux environ de 25 000 clients très majoritairement sur le segment B2B, tandis qu’Also s’est concentré essentiellement sur le marché B2C, de la grande distribution et des GMS. Quoi qu’il en soit, la nouvelle structure née de la fusion estime d’ores et déjà qu’elle se trouve en position de leader dans huit pays européens. A savoir, outre la Suisse et l’Allemagne, des pays nordiques (Danemark, Finlande, Norvège) et des pays baltes de l’ancien bloc de l’Est (Estonie, Lettonie, Lituanie).

(1)    Also est la propriété de Schindler depuis 1988 dans le but d’en faire une entreprise de logistique informatique fortement ancrée sur le marché IT en Europe. La société emploie plus de 1 500 personnes.
(2)    Actebis, fondée en 1986, a été rachetée l’an passé par Droege afin d’en faire un acteur phare dans la distribution en Europe de produits et de services informatiques et de télécommunication. Actebis emploie 1 900 collaborateurs.