NVIDIA Parallel Nsight rend le GPU Computing accessible aux développeurs Visual Studio

Stratégies Channel

Des millions de développeurs sur plateforme Microsoft Visual Studio sont concernés par cette offre, s’ils s’intéressent de près ou de loin à la programmation massivement parallèle. Ils en ont rêvé… Nvidia l’a fait !

Grand faiseur d’outils pour le GPU Computing devant l’éternel, NVIDIA a annoncé tout récemment le lancement de Parallel Nsight, soit le premier environnement de développement de l’industrie pour les applications accélérées par GPU travaillant avec Visual Studio de Microsoft. En parallèle – c’est le cas de le dire – le fabricant et donc éditeur de plateformes logicielles a annoncé CUDA Toollkit 3.1, la  dernière mouture en date de son kit de développement CUDA.

Sanford Russell, general manager du GPU Computing chez NVIDIA, explique tout le sel de cette annonce : « Avec plus de six millions de développeurs, Visual Studio est l’un des environnements les plus populaires au monde pour les applications et services sur Windows. En ajoutant des fonctionnalités spéciales pour les développeurs de GPU Computing, Parallel Nsight rend encore plus disponible qu’auparavant la puissance du GPU. »

Dans le cœur de la cible de Russell et de sa firme : le HPC (High Performance Computing) dans des domaines aussi variés que l’industrie pétrolière, les biosciences ou la finance. Des domaines qui recourent intensivement aux capacités de traitement massivement parallèle des GPU et de Windows HPC Server 2008 afin de réaliser des gains de performances considérables dans leurs travaux. Dans ce contexte, Parallel Nsight c’est un peu – toutes proportions gardées – la pierre de Rosette. Il relie ces univers, et offre aux professionnels les outils nécessaires pour développer et déployer des applications HPC en cluster.

« Les études montrent que les développeurs estiment que les tâches les plus difficiles dans les applications parallèles sont la mise au point, le réglage de la performance et la réalisation des algorithmes parallèles, » a fait remarquer David Rich, director technical computing chez Microsoft Corp. « En intégrant le GPU Computing dans Visual Studio, Parallel Nsight de NVIDIA est en train de transformer la manière de développer les applications en traitement parallèle sur GPU pour Windows. »

Premier accessit

Avec Parallel Nsight, les développeurs sous Visual Studio accèdent à la mise au point d’applications CUDA C/C++ (ou bien DirectCompute) sur le GPU. Ce, en recourant à une somme d’outils et de techniques qui leur est déjà familière pour le CPU. Et David Rich d’ajouter que « Parallel Nsight fournit aussi les outils d’analyse procurant aux développeurs les informations requises pour atteindre les plus hauts niveaux de performance applicative GPGPU. »

George Tang, vice président et General manager du Video and Home Entertainment Group de ArcSoft, n’est pas en reste. Il témoigne: « Parallel Nsight de NVIDIA est devenu notre outil de développement quotidien quand nous travaillons avec nos applications sur CUDA, comme SimHD et l’encodeur H.264. La mise au point en mode pas-à-pas sur le véritable circuit GPU, ainsi que l’analyseur de performance, nous aident à régler finement nos produits en toute efficacité, et nous permettent d‘atteindre un nouveau degré dans les performances. »

Le monde du jeu ne pouvait pas, bon sang ne saurait mentir, se tenir à l’écart de l’engouement pour les outils de Nvidia. Pour eux, Parallel Nsight représente aussi l’environnement préféré pour le développement graphique, fournissant les outils DirectX 11 qui leur sont nécessaires afin de mettre au point rapidement et efficacement des titres qui sortent de l’ordinaire. Ainsi, Anton Kaplanyan, lead researcher chez Crytek, explique que : « DirectX11 fournit la technologie permettant aux développeurs de jeux de créer des mondes immersifs, des personnages dynamiques et des représentations plus réalistes. Les développeurs de jeux exploitent à la fois le CPU et le GPU pour atteindre ces nouveaux degrés de réalisme, et Parallel Nsight est la première panoplie d’outils au monde à nous  permettre de regarder sous le capot du GPU, rendant la mise au point du traitement parallèle non seulement possible mais agréable, accélérant de façon significative le développement DirectX 11. »

Parmi les diverses fonctions spécifiques pour les développeurs de traitements graphiques qu’apporte Parallel Nsight, on notera la présence de Graphics Debugger pour mettre au point tous les shaders graphiques HLSL directement sur le GPU, celle du Graphics Inspector grâce auquel on peut examiner en temps réel les rendus DirectX11 et l’état du pipeline GPU, tandis que Pixel History montre toutes les opérations touchant un pixel donné, ce qui aide les développeurs à identifier rapidement les erreurs de rendu et à créer un code de rendu optimal. Nvidia explique en outre l’intérêt de l’Analyzer de Parallel Nsight. Son usage offre aux développeurs OpenGL de quoi optimiser les applications en présentant l’information de suivi de l’API OpenGL sur une ligne de temps corrélée avec les autres événements GPU et CPU.

Le logiciel Parallel Nsight de NVIDIA prend en charge Windows HPC Server 2008, Windows 7 et Windows Vista. Il est conçu pour travailler de concert avec Visual Studio 2008 SP1 Professional Edition et, s’il n’est pas encore disponible en téléchargement sur les pages d’accueil de NVIDIA région EMEA, ce devrait  être le cas incessamment.

Plus d’infos ici : www.nvidia.fr/object/nvidia_software_fr.html