Toshiba France veut redevenir N°2 du portable ‘pro’

Stratégies Channel

Lors du lancement de l’ultraportable AC100, Eric Cariou, Toshiba France, nous a résumé points forts et ambitions du géant japonais.

Paris.-Conférence de presse en grande livrée, au Plaza Athénée, ce 22 juin: Toshiba y célébrait, devant la presse, ses 25 ans dans le PC portable. Leader incontournable dans les années 80 et 90,  l’industriel nippon s’est fait un peu oublier ces derniers temps – derrière les bulldozers HP, Dell ou les taïwanais Acer et Asus. Selon les tout récents chiffres du Gartner, Toshiba a cependant repris l’offensive. Il se classe 4è au niveau mondial derrière HP, Acer et Dell mais passe devant Asus, avec 9,3% des ventes en unités. A ce jour, le constructeur a vendu plus de 90 millions de portables dans le monde, dont plus de 4 millions en France, et l’objectif mondial est d’atteindre les 100 millions d’ici fin 2010.

Nous continuons de miser tranquillement sur l’innovation“, nous a répété Eric Cariou, patron de Toshiba France – présent dans le groupe depuis plus de 20 ans  (cf. notre photo, clin d’oeil: 20 ans séparent ces deux ‘portables’ Toshiba: pour la présentation du Libretto W100, on a ressorti le vieux T1000 !). Alan Thompson, Président de Toshiba Europe GmbH explique en outre que la diversification est la « pierre angulaire pour convaincre un large public ».

La réunion presse de cette semaine a été l’occasion de présenter :

-le Libretto W100, un concept inédit de ‘ebook’ à deux écrans tactiles (possibilité, par exemple, d’afficher deux mini-écrans de type ‘smartphone’, un pour chaque main…). Une sorte de maxi-DS (de Nintendo, également japonais) qui peut s’orienter verticalement (format livre, à deux pages) ou horizontalement,  avec partage de l’affichage ; 999 euros environ.

-“l’ultra-fin” AC100, autre vedette (870 grammes!)  (cf l’article de David Feugey) un ‘ultraportable’ ARM Tegra sous Android’.
– le Portégé R700, le best-seller ‘pro’ motorisé par des Intel Core i7, i5 ou i3, à 1,3 kg (merci le SSD !) et à un prix étonnant (à partir de 799 euros: avec disque dur…).

– un PC portable 3D, le Satellite A665 (dont nous vous avions déjà parlé). Il est doté d’une ‘visu’ étonnante, très rapide à l’affichage, avec effets garantis  (via lunettes 3D, pour le moment). Il pourra accueillir des disques Blu-ray 3D.
– un haut de gamme “style” et design, le Satellite T230.

L’ambition ?

La stratégie est de se concentrer sur le “moyen et le haut de gamme”. De ne pas se laisser confondre avec la production chinoise ou taïwanaise… “Nous voulons conforter notre image historique de leader innovant et non pas celle d’un ‘follower’“,  résume Eric Cariou.

L’ambition pour 2010 est de gagner la 2è place sur le marché ‘B2B’ en France – ce qui signifierait passer le cap du million de portables vendus. Sur le marché grand public du ‘laptop’,  la filiale française affiche également une forte ambition: revenir en 3è position, dont elle s’est éloignée au fil des derniers mois. Elle compte pour ce faire sur sa forte notoriété dans le grand public grâce à sa place dans le brun.  A noter que Toshiba veut également renforcer sa présence sur le créneau des disques durs externes (une des grandes expertises du groupe : la gamme Store, avec, par exemple, une capacité de 640 Go en format 2,5″, ou 250 Go en mini format 1,8″, design “élégance” en sus). A noter que Toshiba cède aussi à la mode des caméscopes HD de poche (gamme Camileo BW10).

Côté distribution en B2B, Toshiba dit compter sur sa fidélisation auprès du réseau, avec des acteurs clés comme Econocom ou HCS Misco.