Microsoft : une version bêta de Windows 7 SP1 dans les starting-blocks

News Channel

TechEd USA : Microsoft vient d’annoncer une nouvelle version bêta de Windows 7 sous forme de pack service et orientée cloud. Mais pas seulement…

La session TechEd de Microsoft, dédiée aux développeurs, vient de s’ouvrir sur plusieurs annonces de taille, et notamment celle d’une version bêta de Windows 7 Service Pack 1 (SP1) qui promet d’être disponible dans le courant du mois de juillet. Et, signe des temps, ce nouveau cru sera résolument orienté vers le Cloud Computing. Au-delà, on va retrouver de nouvelles fonctionnalités, tels que Remote FX (expérience 3D graphique pour les utilisateurs à distance) ou Dynamic Memory (contrôle accrue de la mémoire sans “sacrifice des performances”, selon la firme de Redmond).

Enfoncer le cloud…

Toujours au cœur de l’été, Microsoft va faire avancer sa plate-forme “cloud” Windows Azure. “Notre job, simplement énoncé, est de délivrer ce que les clients ont besoin pour bénéficier du cloud sen définissant son propre curseur”, explique Bob Muglia, Président de la division Server and Tools chez Microsoft. Tout en insistant sur les dimensions de confiance et de sécurité à accorder sur ses plates-formes “d’informatique dans les nuages”.

L’ouverture de la session TechED, a été aussi l’occasion pour Microsoft de dévoiler l’outil Windows Server AppFabric. Son but : permettre la conception rapide et la gestion des applications composites (mash-up),  tout en assurant derrière leur “disponibilité” et leur flexibilité. Un nouvel outil que la firme de Redmond va mettre à disposition gratuitement des détenteurs de licences Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2 (Edition Standard et Enterprise editions).

Last but not least, la cartographie évolue également chez Microsoft avec Bing Maps qui voit surgir un nouveau kit logiciel de développement (SDK) favorisant la mise en chantier d’applications cartographiques développées par des tiers puis leur hébergement sur le moteur Bing.com, challenger numéro 1 de Google un an après son lancement.

Article publié initialement sur ITespresso, adapté pour Channel Insider France