Au Computex, les SnapDragon de Qualcomm gagnent un double cœur

Stratégies Channel

A l’occasion du salon de Taïwan, Qualcomm a dévoilé à la foule ébahie ses premiers processeurs SnapDragon dual core cadencés à 1,2 GHz et embarquant un GPU plus puissant que jamais…  Cela devrait donner de bonnes idées aux fabricants de Smartphones…

L’heure de Taipei (Taïwan) n’est pas qu’à l’épate et au gadget, elle est aussi l’heure idéale pour montrer d’année en année que la loi de Moore n’était pas qu’une vue de l’esprit. En atteste, le fabricant Qualcomm qui  crache le feu avec sa nouvelle génération de SnapDragon, un processeur qui se dédie aux smartphones, dans la foulée du Nexus One de Google ou l’Acer Liquid, et aux tablettes numériques, telle la Streak de Dell. Qui y’a-t-il à retenir de cette nouvelle race de SnapDragon ? L’arrivée de deux cœurs (dual core) battant en cadence, au lieu d’un seul jusqu’ici. Baptisés respectivement MSM8260 et le MSM8660, les deux nouvelles puces magiques SnapDragon sont cadencées à 1,2 GHz. Mieux : elles intègrent désormais un GPU (processeur graphique) puissant. A la clé ? Des vidéos HD (1080p), l’accélération des rendus en 2D et 3D (pour le jeu principalement) et le maintien d’une compatibilité avec l’OpenVG 1.1 et l’Open GL ES 2.0. Puisqu’on parle de compatibilités, que proposent ces nouveaux SnapDragon à double palpitant en termes de réseaux ? Le SnapDragon MSM8260 supporte les connectivités HSPA+, alors que le MSM8660 gère en sus le CDMA2000. Pour l’heure présentés en préséries, ces deux nouveaux SnapDragon n’ont pas encore de date de disponibilité annoncée, mais le dernier trimestre 2010 paraît crédible…