SAP met 5,8 milliards de dollars sur la table pour s’offrir Sybase

News Channel

Avec cette acquisition, si elle va logiquement au bout, SAP souhaite renforcer ses activités dans le domaine des solutions de gestion de données mobiles d’entreprises.

SAP a annoncé ce 12 mai 2010  une offre de rachat « amicale » de Sybase à hauteur de 65 dollars par action en numéraire. Ce qui valorise l’entreprise américaine à 5,8 milliards de dollars (4,6 milliards d’euros). Soit la deuxième plus grosse acquisition de l’histoire de l’éditeur allemand après celle du français Business Objects en 2007 pour 4,8 milliards d’euros.

Le conseil d’administration de Sybase, éditeur de gestionnaires de bases de données analytiques mais aussi d’une solution de mobilité (qui intéressera particulièrement SAP), a approuvé l’offre. Une décision facilitée par la collaboration qui anime les deux entreprises depuis des années. Le nouvel ensemble permettra à SAP de mettre la main sur la base des clients mobiles de Sybase, qui travaille en partenariat avec RIM (BlackBerry), Apple (iPhone) et Nokia, notamment. En termes de solutions et services, la nouvelle entité permettra à des millions d’utilisateurs en mobilité d’échanger des données en temps réel, notamment avec les systèmes de l’entreprise, accélérant ainsi la prise de décision.

Oracle dans la ligne de mire

A travers cette offre d’acquisition, SAP chasse sur les terres d’Oracle qui avait pris d’importantes parts du marché des logiciels de gestion et cherche à devenir le numéro deux du marché qui reste dominé par l’éditeur allemand. Une position obtenue à coups d’acquisitions à marche forcée par l’entreprise de Larry Ellison (la dernière en date étant celle de Sun Microsystems). Il n’est cependant pas exclu qu’Oracle, ou IBM, fassent une contre-offre.

Cette acquisition (qui devrait être finalisée au cours du troisième trimestre) marque la nouvelle stratégie mise en œuvre par la nouvelle direction, à la suite du départ de Leo Apotheker dont les méthodes de gestion brutales avait déstabilisé le fonctionnement de l’éditeur et déçu les clients. SAP tente aujourd’hui de regagner la confiance de ces derniers et doit également lancer incessamment la nouvelle version de Business ByDesign, ERP destiné au marché des TPE/PME.