Symantec fait ses emplettes et rachètent à la fois PGP Software et GuardianEdge Technologies

News Channel

La société spécialisée dans le chiffrement PGP ainsi que GuardianEdge technologies vont coûter 370 millions de dollars à l’éditeur spécialisé dans la sécurité. But de la manœuvre : se renforcer sur le marché du chiffrement qui, selon IDC, atteindrait 1,3 milliard de dollars d’ici 2013.

C’est par voie de communiqué de presse que Symantec a fait connaitre ces nouvelles opérations de croissance externe. PGP (Pretty Good Privacy), l’un des acteurs les plus réputés du chiffrement, lui aurait coûté 300 millions de dollars, tandis que GET (GuardianEdge Technologies) aurait alourdi le chèque de 70 millions de dollars supplémentaires. 
Evidemment, comme dans tous les cas similaires, ces achats doivent encore passer par les fourches caudines des autorités de régulation. En cas d’acceptation de ces dernières, les rachats aujourd’hui annoncés deviendraient définitifs d’ici juin 2010. Dans son communiqué, Symantec indique qu’il prévoit d’incorporer PGP dans sa suite de sécurité afin de chiffrer les données fixes et mobiles. Plus tard il serait question de « standardiser » la console de gestion PGP. Ce, afin d’être en mesure de fournir une politique centralisée de chiffrement sur l’ensemble des postes de l’entreprise.