Microsoft : « Kin en veut de mon Smartphone ? », Sony Ericsson : « Et moi de mon Zylo et de mon Spyro ? »

News Channel

Microsoft va prochainement lancer, sous la marque KIN, une gamme de smartphones à l’assaut de Google et d’Apple. Des smartphones désireux de séduire les jeunes utilisateurs, fous de réseaux sociaux tels que Facebook. Tendance identique au troisième trimestre 2010 pour Sony Ericsson avec ses Zylo et Spiro, des smartphones aux formats plus classiques mais offrant pas moins de malice et de ressources à la clé, la musique en plus !

Le projet Pink de Microsoft ne tente pas, en dépit de son nom, de séduire un public gay (ou les petites adoratrices d’Hello Kitty ou de Charlotte aux fraises).
Ce sont les jeunes  de 15 à 30 ans, quelle que soit leur orientation sexuelle, qui se retrouvent dans le collimateur de la firme de Redmond avec ces Windows Phones au look original (conçus en collaboration avec Sharp) et dédiés tout spécialement aux  services communautaires et autres réseaux sociaux à la mode Web 2.0. Exclusivement commercialisés dans un premier temps par Verizon Wireless aux Etats-Unis, normalement en mai prochain, ils le seront d’ici l’automne en Europe par Vodafone, mais la France ne semble pas pour l’heure concernée (Allemagne, Espagne, Royaume-Uni et Italie).

Microsoft désigne « l’esprit Kin » par la  “ combinaison d’un téléphone, de services en ligne et d’un PC”. Smartphones au sens littéral (« téléphones intelligents »), ils sont dédiés aux jeunes adeptes des communautés mobiles de tous acabits : de Facebook à Twitter, en passant par MySpace, pour ne citer que les plus connus et les plus fréquentés.

Un… Deux… KIN !

Deux modèles sont au programme. Un KIN ONE et un KIN TWO (voir leurs photos respectives ci-contre). Les deux offre un écran tactile ainsi qu’un autre de type coulissant (slider). Le premier s’avère au format de poche, tandis que le second est plus grand et dispose dès lors d’un écran HVGA (480×360) et d’un clavier de plus grande taille. Tous deux embarquent un appareil photo numérique à Flash LumiLED (5 mpixels pour le KIN ONE, 8 mpixels pour le TWO) et capable d’enregistrer des vidéos HD de petite taille (à concurrence de 8 Go).

Au-delà des qualités intrinsèques des deux KIN, cette nouvelle génération de smartphones arrive avec un astucieux mini-glossaire. Par exemple, si l’on vous dit « Loop » il faudra que vous compreniez « un écran réactualisant en temps réel (ou presque) les infos des services communautaires ». Si l’on vous parle de “spot”, il ne s’agit pas de pub mais d’un espace de stockage et de partage des données multimédias (vidéos, photos, SMS…). A noter aussi la notion de « Studio » qui abrite l’ensemble des données au sein d’un « cloud » spécialisé, espace qui permet de conserver à l’abri des vols et des pertes l’ensemble de ses données d’importance (contacts, sonneries, etc). Quant à la musique, les KIN seront les premiers de cordées, parmi les Windows Phone, à embarquer ce que Microsoft appelle « expérience Zune », réminiscence en quelque sorte des baladeurs qui, s’ils fonctionnent commercialement assez bien aux USA, sont loin d’avoir fait de l’ombre à l’armada d’iPod et d’iPhone d’Apple. Il faut plutôt voir là le fait qu’un utilisateur de KIN ONE ou TWO sera en mesure d’accéder au « Zune MarketPlace et accéder à des contenus de divertissement en streaming (musique, vidéo, radios, etc.) moyennant un abonnement baptisé « Zune Pass ».
 

Chez Sony Ericsson, Zylo et Spiro sont sur un bateau…

La cible est identique chez Sony Ericsson : celle des accros de musique et de réseaux sociaux. Revendiquant avoir vendu à ce jour plus de 130 millions de mobiles Walkman dans le monde, le fabricant suédo-nippon lance le Zylo et  le Spiro (à ne pas confondre avec une chanteuse américaine pour l’un, avec un dragon joueur sur plateforme Sony par ailleurs, il s’écrit avec un i pas un y…).

Ce nouveau duo conserve de la célèbre gamme de mobiles musicaux les fonctionnalités connues des aficionados de la marque, en particulier les mélomanes et musicophiles. Mais en y ajoutant donc des fonctionnalités de type réseaux sociaux (Twitter, Facebook, TrackID)… et le tout – dixit Sony-Ericsson- à un tarif resté très doux…  Rester en contact avec ses amis d’une simple chiquenaude sur un bouton ad hoc, dans Twitter et Facebook, c’est ce que permettent Zylo et Spiro tout en autorisant une écoute musicale via le lecteur Walkman (marque de Sony) intégré. Quant à l’application  TrackID, également nativement présente, elle est à ces appareils ce que Shazam ou Midomi sont aux iPhone : la possibilité d’identifier rapidement une chanson passant à la radio ou à la télé… De quoi trouver le titre de l’artiste et le nom de sa chanson en quelques secondes, même si c’est du Dorothée ou du Yvette Horner ! 😉 Arborant le design « Human Curves » qui fait la singularité des nouveaux nés de la gamme Sony Ericsson, les deux nouveaux appareils disposent d’un clavier coulissant.

« Avec plus de 130 millions d’appareils vendus à ce jour, la gamme Sony Ericsson Walkman connait un grand succès. Depuis son lancement en 2005, elle fait ainsi l’objet d’un grand intérêt de la part des clients. En associant les meilleures fonctions Walkman à une myriade d’applications dédiées aux réseaux sociaux, Zylo et Spiro permettent à un très large public d’accéder à toute l’expertise Sony Ericsson en matière de communication et de divertissement », déclare Estelle Gibert, Directrice Marketing et Communication de Sony Ericsson France.