La modernisation du poste de travail : un enjeu grandissant

Stratégies Channel

Le poste de travail est plus que jamais au centre de toutes les attentions au sein des Directions des Systèmes d’Information. En effet, véritable outil stratégique, il est au cœur des processus d’échanges et de travail dans l’entreprise. En ce sens, il doit permettre d’être toujours plus productif et réactif.

Par Adrien PORCHERON, Directeur Général de DOTGREEN

Oui mais voilà, force est de constater qu’il est également un mauvais élève sur le plan de la consommation énergétique. En effet, particulièrement énergivore, le poste de travail reste le plus consommateur d’énergie au sein du  système d’information (Une étude du Gartner de Septembre 2007 montre que le PC est responsable de 40 des émissions de GES, quand on prend en compte tout le matériel informatique).

En ce sens, les entreprises doivent se poser la question de l’optimisation des consommations et de l’adéquation de leurs stations de travail au regard de leurs besoins. Ont-elles réellement besoin de PCs surpuissants pour faire tourner des applications bureautiques ou professionnelles ? Autant de questions qui peuvent amener à repenser la gestion de son parc et à s’orienter, par exemple, vers des clients légers. Avant toute chose, il convient de définir ce que nous entendons par client léger.

Au sens matériel, un client léger est un ordinateur qui, dans une architecture client-serveur, n’a presque pas de logique applicative. Il dépend du serveur central pour le traitement. Au sens logiciel, un client léger peut être perçu de deux façons :
-Un client léger est un navigateur Internet, présentant à l’utilisateur des applications publiées sur un serveur central à partir de son poste local (poste léger) et permettant d’y accéder via une  Interface Web.
-Un client léger est un agent paramétrable, déployé sur un poste local (poste lourd), permettant à l’utilisateur d’accéder à des applications publiées sur un serveur central via des accès client-serveur.

Plus généralement, une infrastructure reposant sur des clients légers est basée sur la centralisation d’applications ainsi que sur la mise à disposition de celles-ci à des utilisateurs finaux. Cette infrastructure peut être déployée dans un data-center interne à l’entreprise ou bien déportée dans un data-center externe.

Au-delà de toutes les vertus techniques liées à la mise en œuvre d’une infrastructure de type client léger (haute disponibilité, sécurité, administration facilitée, etc.), un tel dispositif permet notamment de réduire significativement le coût lié à la consommation de postes de travail. A titre d’exemple, le groupe Reed a réduit la consommation énergétique de ses PCs de 80 %, en remplaçant 4500 PCs et 400 ordinateurs portables par des clients légers [LE Prince Charles lors du « Business Summit on Climate Change »,Londres 2008.

Consommation énergétique annuelle comparée :

– PC : 343.73 kWh
– Client léger : 44.47 kWh
– Client léger + serveur, air-conditionné : 161.61 kWh

Au-delà de ce dispositif, il est également possible de repenser le mode de gestion de son parc de poste de travail. N’oublions pas que plus de 50 % des utilisateurs avouent ne jamais éteindre leur PC, alors que le simple fait d’éteindre son PC peut permettre à une entreprise, disposant d’un parc de 1000 PCs, d’économiser plus de 120 000 € chaque année en coût énergétique. Ainsi, au-delà de l’information délivrée au collaborateur sur ce point, il peut être judicieux de déployer des dispositifs permettant d’éteindre et de rallumer automatiquement les postes de travail à certaines heures.

Bien entendu, de nombreuses autres actions permettent également d’optimiser les dépenses liées à la consommation d’énergie des postes de travail. Conscientes de ce phénomène, les DSI, qui sont désormais largement sensibilisées aux apports d’une bonne gouvernance orientée Green IT, déploient massivement des projets dédiés à moderniser leur approche du poste de travail. A n’en pas douter ces chantiers stratégiques devraient se positionner, à très court terme, comme un must have au sein des entreprises et des administrations.