« Novarra, c’est à moi », signé Nokia

Stratégies Channel

Enjeu de tous les enjeux pour les fabricants de terminaux mobiles, l’accès Internet en mobilité est devenu un élément critique. Et plutôt que faire appel à ses ressources en interne ou se s’associer avec Opera ou Myriad, pour ne parler que d’eux, Nokia vient de casser sa tirelire afin de s’emparer  de l’américain Novarra.

Ce 26 avril, Nokia vient d’annoncer le rachat, pour un montant non précisé, de la jeune société américaine Novarra, dirigée jusqu’ici par Bruce Simpson et qui compte pas moins d’une centaine de salariés. Celle-ci a mis au point un navigateur Web baptisé ‘Vision Mobile Browser’. Quelques-uns des grands opérateurs mondiaux se sont déjà montrés intéressés par ce navigateur – dont Sprint, Verizon Wireless, US Cellular aux Etats-Unis, et  Vodafone en Europe. Selon toutes vraisemblances, la technologie de Novarra va venir équiper les mobiles d’entrée de gamme et de milieu de gamme estampillés Nokia. Dans le cœur de cible : de nombreux utilisateurs professionnels peu ou pas concernés par les mobiles à écran tactile, smartphones et autres modèle haut de gamme.