Stockage: Dell lance le PowerVault DL2100 avec déduplication

Stratégies Channel

Dans le PowerVault DL2100, Dell intègre le Backup Exec 2010 de Symantec et la déduplication. La cible: le SMB.

Dell a introduit officiellement  ce 10 mars sa nouvelle solution de protection des données, qui intègre des technologies de Symantec, et tient sur un seul équipement  (une “appliance”,  au lieu de deux précédemment). Elle apporte, entre autres innovations importantes,  la fonction de déduplication des données à la source et/ou à la cible.

Cette offre est le fruit d’un cahier des charges établi par Dell il y a un an et demi, visant à apporter au marché des moyennes entreprises une solution très modulaire et  tout en intégrant les technologies les plus récentes. L’objectif était également de parvenir à un produit très facile d’emploi, installable en moins de 20 minutes sans nécessiter de compétences chevronnées.

La solution repose notamment sur l’offre Back-up Exec 2100 de Symantec. L’intégration a été particulièrement travaillée, semble-t-il, au niveau logiciel (menus ‘wizards’,  faciles d’accès). Dell souhaitait également une plus grande “évolutivité”. L’offre est plus modulaire que la précédente: elle commence avec une capacité ‘disque’ de 1,5 tera-octets (contre 3 To précédemment) et peut croître jusqu’à 288 To (contre 114 antérieurement).

Cette solution de sauvegarde et protection des données -permettant d’obtenir des ‘snap-shots’ (“fichiers images”) en quelques secondes (au lieu de plusieurs dizaines de minutes – fonctionne aussi bien sur systèmes EqualLogic (racheté il y a quelques mois par Dell) que sur EMC (gamme Clariion, par exemple).

Le prix de l’appliance démarre à 7.500 euros, sans la fonction de déduplication,  – laquelle coûte 1.200 euros supplémentaires.

Publié initialement sur Silicon.fr