Apple engage des poursuites contre HTC pour violation de 20 brevets !

News Channel

Toujours plus procédurière, depuis le lancement de l’iPad, la firme de Cupertino a sans doute accueilli avec colère les dernières présentations produits du fabricant taïwanais HTC (qui construit par ailleurs le Nexus One de Google) à l’occasion du récent Mobile World Congress de Barcelone. Des présentations bluffantes pour des produits qui ne le sont pas moins (voir nos éditions précédentes)… Apple vient d’annoncer qu’il lançait des poursuites contre HTC. Motif ? Celui-ci aurait violé pas moins de 20 brevets liés à l’interface de l’iPhone, son architecture interne ainsi que son matériel.

HTC fait-il peur à Apple ? On serait tenté de le croire, si l’on en juge par l’annonce faite par la firme de Steve Jobs d’engager des poursuites contre le fabricant taïwanais, partenaire de Google (ceci explique sans doute cela). Pour Apple, la chose est clair : HTC s’est clairement « inspiré » de l’Iphone et a violé pas moins de 20 brevets liés à son interface, sa conception interne et son matériel.
“Nous pensons que la concurrence est saine, indique Steve Jobs (cité dans le communiqué) mais les concurrents devraient créer leur propre technologie, et pas nous voler la nôtre” ! Diantre : HTC, qui justifie depuis plusieurs années de nombreux modèles innovants (y compris quand il s’appelait encore dans nos contrées QTEK), ne serait en fait qu’un vilain copieur, un bandit de grand chemin ? C’est sans doute pousser un peu loin le cochonnet… 
Il n’en reste pas moins que HTC, du fait qu’il est partenaire d’Andtroid et de Google, devient logiquement une cible pour Apple… Fallait-il pour autant, comme vient de le faire Apple, porter plainte à la fois devant la Commission américaine du commerce international (ITC) et devant un tribunal US (le tribunal fédéral du Delaware) ? L’avenir le dira…