Navigateurs Web : le ballot screen de Microsoft c’est pas ballot…

News Channel

Le 1er mars prochain, Microsoft va proposer son ballot screen pour les utilisateurs européens de Windows. Une fenêtre multi-choix qui vise à ne plus imposer Internet Explorer comme navigateur de base et de référence de son système d’exploitation.

Windows va (enfin, diront ses concurrents) s’ouvrir un peu aux navigateurs Web tiers… Dave Heiner, l’un des vice-présidents de la firme de Redmond et directeur juridique adjoint, a confirmé hier que l’éditeur allait officiellement proposer aux utilisateurs de son OS (ou plutôt de ses OS, puisque tous les systèmes depuis XP sont concernés) un nouveau système, baptisé ballot screen, en Europe. Date de lancement de celui-ci: le 1er mars 2010. Mais d’ores et déjà une phase de tests est lancée semaine en France, en Belgique et au Royaume-Uni.

De quoi s’agit-il ? D’une fenêtre multi-choix, associée à Windows, permettant à l’utilisateur d’opter librement pour son navigateur de référence. La firme de Redmond propose, au sein de Ballot Screen, pas moins de 12 navigateurs différents. Parmi eux, les cinq plus plébiscités du marché: Internet Explorer bien sûr, mais aussi Firefox, Safari d’Apple, Chrome de Google ou Opera. Et Microsoft propose en outre des navigateurs plus anecdotiques dans nos contrées mais pas forcément ailleurs: AOL, Avant, K-Meleon, Flock, Maxthon, Slim ou encore Sleipnir. 

Quand ? Concrètement le ballot screen sera disponible dès la semaine prochaine via une mise à jour “Windows Update”. Tous les utilisateurs européens de Windows XP, Vista et Windows 7 sont concernés. 

Pourquoi ? Suite à une plainte d’Opera Software datant de 2007, la Commission européenne avait diligenté une enquête sur les suspicions de vente liée de Windows et du navigateur maison Internet Explorer. Après plusieurs mois d’investigation et sur proposition de Microsoft lui-même, les autorités européennes avaient accepté de valider en décembre dernier le système de ballots screen et ce, pour une durée de cinq ans.