Le Conseil National du Logiciel Libre est né !

News Channel

10 associations représentant pas moins de 200 entreprises issues du monde du libre viennent de se fédérer au sein du  CNLL (Conseil National du Logiciel Libre). Les motivations de cette fédération sont multiples, au premier rang desquelles la promotion et la défense du logiciel libre.

Regroupant 10 associations représentant au bas mot 200 entreprises engagées peu ou prou dans et autour du logiciel libre, le CNLL (http://cnll.fr), vient de naitre ce 18 février. Il  dit espérer avoir « une légitimité certaine dans son rôle de représentant de l’écosystème des entreprises du logiciel libre, au plan national ». Ce, alors qu’une étude de Pierre Audoin Consultant, citée par les fondateurs du Conseil, estime que le CA engendré ou engrangé par le marché français du logiciel libre en 2009 s’est élevé à 1,1 milliard d’euros !

Principal cheval de bataille du CNLL : faire avancer la cause du logiciel libre, partout et en toutes circonstances, et révéler de façon récurrente ses bénéfices pour les utilisateurs et les sociétés de développement et de services. Il s’agit, disent les 10 signataires de la charte, de  « dynamiser et structurer l’ensemble de l’écosystème des entreprises du logiciel libre en France ». Les objectifs de 2010 ont trait à la représentation du libre auprès des pouvoirs publics (et Dieu sait que la chose est peu évidente, si l’on juge par les débats autour de l’Hadopi), à l’aide aux échanges et bonnes pratiques en la matière, à l’amélioration de la visibilité de l’écosystème du logiciel libre, au soutien des principales manifestations spécialisées et au relais des actions partout en France. 

Membres fondateurs du CNLL : Alliance Libre, Cap Libre, Collibri, System@tic, LiBertis, Telecom Valley, PLoss et Ploss RA, Pôle Nord et ProLibre.