Microsoft : Windows 7, c’était une bonne idée pour le chiffre d’affaires

Stratégies Channel

Un record : Microsoft a écoulé 60 millions de licences Windows 7 au cours du deuxième trimestre de son année fiscale.

Microsoft a réalisé avec l’appui de Windows 7 une bonne performance pour le deuxième trimestre de son année fiscale.

La firme de Redmond publie un chiffre d’affaires de 19,02 milliards de dollars, en hausse de 14% par rapport à la même période l’année précédente. Le résultat opérationnel se situe à 8,51 milliards de dollars et son revenu net à 6,66 milliards de dollars, soit une hausse respective de 43% et 60%.

“La demande exceptionnelle de Windows 7 a entraîné une croissance positive au top niveau”, s’emballe Peter Klein, Directeur financier chez le groupe Microsoft, également cité dans le communiqué de presse.

Il y a eu un effet Windows 7, soutient mordicus Microsoft. Au cours du deuxième trimestre de son année fiscale, Microsoft a écoulé 60 millions de licences Windows 7.

“C’est un trimestre record pour les divisions Windows”, fanfaronne Kevin Turner, Directeur général de la firme.

La nouvelle version de son OS était sortie pour le grand public le 22 octobre 2009, tout comme Windows Server 2008 R2 pour les professionnels.

C’est le plus gros volume de ventes Windows réalisé en un trimestre depuis la création de l’OS, selon Microsoft.

Même si certains analystes interrogés par Reuters émettent des bémols sur les volumes réels car l’éditeur “inclut les effets du chiffre d’affaires différé tiré des pré-ventes de Windows 7 aux fabricants de PC et aux distributeurs”.

Signalons également que, selon Gartner, l’impact de la sortie de Windows 7 sur la vente d’ordinateurs en 2009 est perçu comme “minime”.

Paru initialement sur ITespresso.fr