Ventes de PC: le meilleur quatrième trimestre depuis 7 ans

Stratégies Channel

La bonne croissance du quatrième trimestre sauve une année 2009 qui s’annonçait catastrophique.

L’année 2009 se termine sous de meilleures auspices que celles envoyées douze mois auparavant. Ainsi, selon les premières estimations du cabinet Gartner, pas moins de 90 millions de PC (desktops, laptops et serveurs x86) se sont vendus au cours du quatrième trimestre. Soit une croissance de 22,1% par rapport à 2008, période à laquelle, il est vrai, s’amorçait les effets de la crise économique. La fin de l’année 2009 n’en reste pas moins le meilleur quatrième trimestre depuis 7 ans !

« Ces résultats préliminaires indiquent la reprise du marché des PC au niveau mondial », se réjouit Mikako Kitagawa, analyste principale au Gartner. Une annonce de bonne augure qui semble confirmer les tendances sur la reprise des investissements informatiques.

Prix qui glissent, marges qui dévissent ?

Une reprise essentiellement stimulée par la baisse des prix constatées sur les PC portables et netbooks. « Alors que l’économie reste faiblarde, les consommateurs sont extrêmement sensibles aux prix. Les PC d’entrée de gamme sont suffisants pour la plupart des consommateurs »

Et si Windows 7, lancé le 22 octobre dernier, n’a pas stimulé la demande, selon le cabinet d’études, « il a constitué un outil marketing efficace à l’heure des ventes de Noël ».

Le classement général des cinq premiers constructeurs varie peu. HP conserve sa place de numéro 1 mondial. Suivi d’Acer et de Dell. Avec respectivement 17,8, 12,2 et 10,4 millions de machines vendues. Dans le lot, c’est le champion des prix bas, Acer, qui affiche la plus forte progression en volume : + 41,5 % contre près de 25 % pour HP et un petit 5,7 % pour Dell, bien inférieur à la moyenne mondiale. Arrivent ensuite le chinois Lenovo (7,8 millions de PC) et le japonais Toshiba (4,8 millions) qui affichent également des progressions supérieures à leurs concurrents américains : respectivement 42% et 31%.

Reste que la croissance n’est pas homogène sur l’ensemble de la planète. Si le marché nord américain s’est montré dynamique avec une croissance trimestrielle annuelle de 26,5 % pour 19,8 millions d’unités distribuées, la zone EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) affiche une faible croissance de 3,6 %, soulignant le décalage de la reprise par rapport aux Etats-Unis. Son marché reste cependant le plus large avec 29,6 millions de nouvelles machines mises en circulation au dernier trimestre 2009.

HP y retrouve la première place, mais le constructeur de Palo Alto affiche un déclin de 2,6 % avec 6 millions de PC écoulés alors que les suivants, Acer (+37 %) et Dell (+2,8 %), progressent.
« Il semble que la stratégie de HP à réduire les coûts en fusionnant les organisations grand public et professionnels a impacté sa capacité à rassembler les produits les mieux adaptés au marché », commente le Gartner.

Avec une progression des ventes de 44,4 % pour 27,1 millions de PC, l’Asie/Pacifique semble également confirmer un vrai retour de la croissance. Mais dans les détails, le résultat est biaisé par la prédominance de la Chine,  qui compte pour 61 % du total des PC vendus dans la région. Comptabilisé à part, le Japon enregistre lui une progression de 4,7 % avec 3,6 millions d’unités commercialisées.

In fine, l’industrie du PC affiche une croissance annuelle positive. Avec près de 306 millions d’ordinateurs vendus ces 12 derniers mois dans le monde, l’année 2009 enregistre une hausse de 5,6 % par rapport à 2008. Des estimations qu’il conviendra de vérifier à la lumière des résultats concrets de ventes, en “sortie de caisse”.

Le constat est donc clair: un bilan en volume qui s’avère moins catastrophique que ne le laissait craindre la tendance en cours. Il restera cependant à constater comment ils se traduiront en termes de résultats financiers. Il sera enfin intéressant de vérifier les taux de répartition des achats entre marchés grand public et professionnel.