Zimbra : bye-bye Yahoo, hello VMWare !

Stratégies Channel

Le montant de la transaction n’a pas été précisé, donc on ne sait pas si l’opération lui a coûté un bras… Mais VMware vient de se porter acquéreur auprès de Yahoo! de la messagerie qui monte : Zimbra. De quoi permettre au géant de la virtualisation d’élargir son offre, de la virtualisation des serveurs à celle des applications collaboratives.

Zimbra ne sera pas resté longtemps dans le giron de Yahoo! VMWare, spécialiste des solutions de virtualisation (groupe EMC) vient de se porter acquéreur de cette solution de messagerie dernier cri pour un montant qui n’a pour l’heure pas été communiqué. Ce qu’on sait en revanche, c’est que l’opération devrait être finalisée dans le courant du premier trimestre de cette année. Selon les termes de l’accord, VMware reprend la technologie Zimbra et donc sa propriété intellectuelle, mais Yahoo! – qui avait acheté Zimbra à l’automne 2007 pour 350 millions de dollas – conserve son droit à l’exploitation de la technologie pour ses propres services de communication, y compris Yahoo! Mail et Yahoo Calendar.

C’est par le biais d’un communiqué diffusé aux quatre coins de la planète que VMWare a fait savoir la nouvelle. Se réjouissant bien entendu de cet achat, la firme spécialiste en matière de virtualisation dit espérer enrichir et renforcer son offre de services dédiée aux entreprises de toutes tailles. VMware explique qu’elle veut notamment “poursuivre le support des produits Zimbra existants et de ses initiatives open source”, tout en procédant à une intégration des solutions  d’infrastructure de cloud computing ,vSphere.

Outsider ou futur leader ?

Rappelons que Zimbra, dont les concurrents principaux ont pour noms Outlook (et Live Messaging), Gmail et LotusLive iNotes, se présente comme une solution de messagerie et d’outils collaboratifs, qu’elle s’appuie sur une technologie Open Source Mozilla (Prism) et qu’elle tolère des widgets, baptisés « Zimlets », permettant de doper ses fonctionnalités intrinsèques déjà nombreuses. Elle est utilisée, selon les derniers recensements de l’éditeur, par plus de 55 millions d’utilisateurs dans le monde. En France, l’un des principaux utilisateurs n’est rien d’autre que Free, le FAI du groupe Iliad.

« En 2009, précise le communiqué officiel de rachat par VMWare, le taux de croissance global [a été ] de 86 % du nombre de boîtes mails exploitées  et de 165 % sur le segment des PME/PMI !” Commentaire de VMware: “Zimbra est “une solution open-source leader de gestion du courrier électronique et de collaboration” (…) “Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de VMware consistant à réduire la complexité des datacenters, des postes clients, des développements applicatifs et des services informatiques centraux grâce à une approche innovante et fondamentalement plus efficiente des systèmes d’information“. Son architecture, “flexible et extensible [ a été ]  conçue spécialement pour la virtualisation et le cloud computing”  (…) Pour l’acquéreur, la chose est claire : les entreprises, notamment du côté SMB, sont intéressées par de telles “solutions informatiques centrales offrant des gages de simplicité équivalents à ceux du cloud computing, tant en matière d’expérience opérationnelle que d’interface pour l’utilisateur final“.
Et il conclut : “Les solutions Zimbra seront des composants élémentaires de notre offre que nous proposerons en tant qu'”appliance virtuel ou via un fournisseur de services de cloud computing.” Tout est dit !