Les cinq tendances technologiques qui marqueront 2010, selon Progress Software

News Channel

L’innovation engendrée par la forte pression sur les coûts due à la récession, va modifier durablement et favorablement le paysage informatique, selon John Bates, nouveau Directeur Technique et du Développement de Progress Software

Par John Bates, Directeur Technique et du Développement de Progress Software  

Fruits des retours de ses clients et de son propre département R&D, John Bates*, récemment nommé Directeur Technique et Développement de Progress Software, éditeur de logiciels spécifiquement conçus pour optimiser la réactivité opérationnelle des entreprises, présente les cinq tendances technologiques susceptibles d’impacter l’industrie informatique en 2010. Progress Software recommande aux directeurs informatiques d’essayer d’innover chaque fois que l’occasion leur en est donnée, en analysant les tendances de consommation de leurs clients et en étant continuellement à l’écoute du marché.

Les Cinq tendances de 2010

1. La visibilité en temps réel et la maîtrise parfaite de l’activité deviendront incontournables, car les entreprises pourront difficilement se permettre de perdre de l’argent et des clients du fait de leur lenteur à identifier les problèmes. En 2009, une étude réalisée par Progress Software a révélé que 67% des entreprises seulement sont informées des problèmes signalés par les clients. 80% des sociétés ont une activité rythmée par des événements critiques qu’elles doivent surveiller en temps réel : en 2010, la visibilité de ces événements, grâce à la technologie appropriée, sera un facteur essentiel de leur succès.

2. L’informatique pilotée par événement s’accélèrera, stimulée par les besoins de l’activité, et affectera à la fois la conception des applications et leur déploiement au sein dans l’entreprise. Les architectures sont de plus en plus conçues autour des “événements”, et cela s’intensifiera afin de gérer à la fois les nouvelles sources internes à l’entreprise et les données externes provenant des partenaires et clients.

3. Le “cloud computing” se démocratisera davantage, avec le développement des modèles à la demande tels que SaaS (Storage-as-a-Service), PaaS (Platform-as-a-Service) et CaaS (Compute-as-a-Service). Leur adoption sera probablement bien plus rapide que les analystes ne le suggèrent, du fait des remarquables économies qu’ils permettent de réaliser. Cela affectera à la fois le secteur des logiciels traditionnels et l’Open Source.

4. L’informatique mobile sera le plus important facteur d’innovation, au détriment du PC de bureau qui sera irrémédiablement remplacé par le PDA et les systèmes Internet de voiture. Elle deviendra un outil omniprésent au fur et à mesure que les consommateurs auront pris l’habitude d’interagir avec le Web de manière plus pratique. L’un des facteurs déterminants sera la nécessité d’économiser de l’énergie à domicile, ainsi que la notion de “réseau électrique intelligent”. Les périphériques distants permettront un contrôle accru sur la consommation d’énergie, l’innovation devenant ainsi une exigence pragmatique.

 5. Les directeurs informatiques seront tenus de justifier en détail chaque investissement. Pour obtenir les financements nécessaires à leurs projets, ils devront de plus en plus démontrer la possibilité d’une rentabilité rapide, la pertinence des projets, et l’importance stratégique de l’informatique pour innover sur le long terme.
 
Conclusion et analyse de l’auteur
Dr. John Bates, analyse : « Ce qui, à première vue, pourrait sembler être des évolutions mineures -(modification de notre approche dans la gestion des informations, innovation dans l’informatique mobile, et développement du cloud computing)- ouvrira en fait de nouveaux horizons. Stimulée par la nécessité de travailler plus efficacement et de réduire notre consommation d’énergie, tant à domicile qu’au bureau, l’année 2010 connaîtra une innovation beaucoup plus importante par rapport à 2009. La convergence entre les tendances technologiques et les besoins des consommateurs mènera à une révolution informatique, où l’innovation sera la clé du succès ».

* Biographie de l’auteur
Le Dr. John Bates a récemment été nommé au poste de Directeur Technique et responsable du développement de Progress Software. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il est chargé de quatre domaines clés :
– Créer et développer les stratégies de Progress Software,
– Acquérir des sociétés afin de soutenir la stratégie de l’entreprise,
– Faire connaître et commercialiser les solutions Progress sur de nouveaux marchés,
– Favoriser les synergies entre produits afin d’atteindre l’objectif de Progress, qui est de fournir des solutions offrant une valeur ajoutée et une qualité optimales aux clients.