Lenovo rachète au prix fort son ancienne activité mobile

Stratégies Channel

Après l’avoir cédé il y a un an, Lenovo rachète son ancienne filiale Lenovo Mobile Communication Technology. Le constructeur de PC souhaite en effet investir le juteux marché des smartphones et de l’Internet mobile.

Volte-face pour Lenovo. Fermement décidé à se lancer bientôt sur le marché des terminaux mobiles, le constructeur chinois a racheté, pour 200 millions de dollars, son ancienne activité Lenovo Mobile Communication Technology. Une activité qui avait été vendue il y a un an à peine à un groupe d’investisseurs, avec à sa tête Hony Capital, une branche de Legend Holdings (fonds de capital-risque). Mais encouragé par les bonnes performances enregistrées par l’iPhone, les BlackBerry et plus récemment par les smartphones à base de Google Android, le constructeur de PC chinois ne veut pas laisser passer le coche.

En conséquence, Lenovo a donc décidé de diversifier ses sources de revenus, à l’image de ses concurrents Dell, HP ou Acer, qui ont eux aussi choisi de prendre le tournant “smartphones”.  En 2008, Lenovo avait préféré céder pour 100 millions de dollars sa filiale Lenovo Mobile Communication Technology, qui se trouvait alors déficitaire. Mais sous la houlette de ses nouveaux propriétaires, l’ex-filiale du constructeur chinois a réussi à fermement remonter la pente : selon Les Echos, celle-ci a réalisé l’an dernier un bénéfice net de 4,45 millions de dollars.

En se repositionnant sur le marché des terminaux mobiles, Lenovo espère clairement profiter du développement de l’Internet mobile, notamment en Chine. “Les analystes anticipent que le marché de l’Internet mobile en Chine dépassera 16 milliards de dollars d’ici à 2014, grâce à l’évolution rapide du haut débit mobile 3G et des services multimédias Internet“, souligne ainsi le P-DG du constructeur, Yang Yuanqing, dans des propos rapportés par Les Echos.

Article initialement publié sur ITespresso.fr, adaptation: GC