Brightpoint quitte la France

Stratégies Channel

Nous l’avions annoncé en août dernier : le spécialiste en téléphonie Brightpoint est en train de réorganiser sa présence en Europe, suite à une chute brutale de son chiffre d’affaires.

La dernière victime en date est sa filiale française (dont le country manager était Stéphane Cassiman depuis 2003, photo) qui a fermé ses portes il y a quelques semaines. Brightpoint France avait atteint en 2007 (dernier chiffre communiqué selon ITdistri) un CA de près de 150 millions d’euros.

La société est en train de revoir intégralement son fonctionnement en Europe, en se concentrant sur 3 ou 4 pôles logistiques d’excellence et un back-office centralisé en Espagne.
Selon nos informations, la société pourrait revenir en France dans quelques mois ou quelques années avec une équipe réduite, en adéquation avec son nouveau mode de fonctionnement.

On notera qu’en seulement deux ans, Brightpoint a réussi en le rachetant à transformer Dangaard, un des champions européens de la distribution de téléphones mobiles, en l’ombre de lui-même…
Les concurrents apprécieront, notamment Tech Data qui fourbit ses armes avec l’arrivée prochaine de sa structure de distribution de téléphonie mobile BrightStar en France…