Enquête d’Hitachi Data Systems : pour les professionnels du stockage, le déploiement de services en mode cloud pose question

Stratégies Channel

A l’occasion du salon Storage Expo d’octobre dernier au Royaume-Uni, Hitachi Data Systems a mené une enquête reposant sur 71 entretiens individuels de décideurs. Il en ressort un grand manque de compréhension au sujet du cloud, mais – et ce n’est pas tout à fait paradoxal – une confiance dans son importance.

Les professionnels du stockage demeurent circonspects quant aux raisons pour lesquelles les entreprises déploient des services de type cloud. C’est ce qui ressort des résultats d’une enquête menée à l’occasion du salon Storage Expo 2009, au Royaume-Uni, par Hitachi Data Systems, fournisseur de solutions de stockage orientées services. Mais, en dépit de cette interrogation, les décideurs interrogés continuent de penser que le Cloud va revêtir une importance croissante pour leurs entreprises en 2010. 

L’immense majorité (79 %) indique que les entreprises déploient des services basés sur le Cloud afin de  réduire leurs coûts d’exploitation. Un peu plus de la moitié (57 %) que les économies en termes de dépenses d’investissement sont un motif de mise en œuvre. Les autres motifs de déploiements fournis ont trait à la continuité d’activité (40 %) et au soutien à la croissance de l’entreprise (32 %).

« Les résultats révèlent une idée fausse alarmante au sujet des raisons incitant les entreprises à utiliser des services sur le cloud », souligne Emmanuel Villion, Directeur Général d’Hitachi Data Systems France (photo). « Compte tenu du peu d’information disponible à ce jour sur ce type de déploiement, il n’est pas prouvé qu’il se traduise intrinsèquement par une réduction des coûts de l’entreprise. Tant que les questions liées à la sécurité et la conformité du stockage de type cloud ne seront pas résolues, l’adoption d’un modèle de Cloud Computing risque de s’avérer en fait coûteuse pour une entreprise, tant en termes de perte de données que de sanctions pour non-conformité. Il est donc tout aussi surprenant que les informaticiens pensent que les entreprises vont déployer ces services pour assurer la continuité d’activité et l’essor commercial».

Une confiance qui n’est pas aveugle…

Néanmoins, les répondants affirment majoritairement leur confiance dans le fait que ces services vont influer sur la vie et le fonctionnement de leurs entreprises dans les prochains mois. Ainsi, 76% des personnes interrogées affirment que le Cloud Computing sera important pour leur entreprise en 2010. Un chiffre qu’il convient de mettre en perspective avec les 56 % de répondants qui indiquaient précédemment qu’il était important actuellement. Lorsque la même question est posée au sujet de la virtualisation, 98 % déclarent qu’elle sera importante en 2010, contre 95 % qui le pensent à présent.

« Le Cloud Computing semble être appelé à devenir l’un des principaux sujets brûlants tout comme la virtualisation l’a été et continue à l’être. Il est donc logique que les entreprises s’intéressent aux services de type cloud l’an prochain, du fait du battage autour de cette technologie. Le cloud privé est certainement amené à jouer un rôle dans l’entreprise, mais les services reposant sur un cloud public doivent encore beaucoup évoluer avant de représenter une solution métier viable », conclut Emmanuel Villion à l’heure où son entreprise a dévoilé tout récemment (voir l’info ici) sa stratégie en matière de Cloud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur