Datacenter : HP pousse le cloud privé avec son architecture Converged Infrastructure

Stratégies Channel

HP remanie, au sein de sa nouvelle architecture Converged Infrastructure, ses briques destinées à la virtualisation et à la gestion complète du datacenter en mode cloud computing.

HP dévoile une nouvelle architecture, HP Converged Infrastructure, afin d’aider les DSI à gérer leur centres de données en mode cloud computing. Cette architecture, qui succède à l’Adaptive Infrastructure, repose sur quatre grandes solutions technologiques permettant aux entreprises de se créer un écosystème complet pour gérer de manière flexible leur datacenter.

Au sein de HP Converged Infrastructure, la couche HP Data Center Smart Grid installe une brique Green IT au sein de l’infrastructure, pour optimiser la gestion de l’énergie du processeur au datacenter. Ce module de contrôle énergétique permet de transmettre au responsable du centre, en temps réel, des mesures concernant cette consommation énergétique et le refroidissement du datacenter.

Les entreprises ont ainsi entre les mains les outils pour tenter de réduire leur coût d’exploitation lié à la consommation électrique dans leur centre de données, et ainsi espérer étendre la durée de vie de leur centre de calculs. Mais HP peut également prendre en infogérance l’ensemble de ce système de contrôle des dépenses énergétiques.

La brique HP Virtual Resource Pools joue sur la virtualisation et offre d’apporter des ressources virtualisées (serveur, stockage, réseau) pour assurer la bonne marche des applications sollicitées. Ainsi, HP Virtual Resource Pools condense l’ensemble des applications physiques et virtuelles nécessaires à l’administrateur.

Cette couche fait ainsi appel à plusieurs outils de virtualisation de HP, Citrix, Microsoft et VMware pour les serveurs x86, et aux outils d’administration HP Insight Control.

Par ailleurs, la solution HP FlexFabric intégrée au sein de l’architecture Converged Infrastructure se concentre sur l’aspect technologique permettant de maîtrise la connectivité des équipements du centre de données (commutateurs HP ProCurve et HP Virtual Connect).

La dernière couche symbolise la console d’administration de l’ensemble de l’architecture. HP Infrastructure Operating Environment offre de contrôler, de gérer et d’optimiser l’ensemble des éléments de leur datacenter. Ce module, qui fait appel aux logiciels HP Insight et Datacenter Automation, délivre également des stratégies liées à la haute disponibilité et à la reprise d’activité en cas de sinistre.

Certaines solutions au sein de ses quatre briques seront disponibles dans le courant du premier semestre 2010.

Article initialement publié sur ITespresso.Fr