Virtualisation : une nouvelle version de VPCC 2.2 poussée par NEC Computers

Stratégies Channel

Nec vient de lancer une nouvelle version de sa solution Virtual PC Center, baptisée VPCC 2.2. Depuis son lancement en 2007, le fabricant explique que sa solution VPCC a démontré toutes ses qualités, en garantissant une gestion opérationnelle efficace tout en limitant les ressources informatiques nécessaires. Et que cette version va encore plus loin…

Elle va plus loin car elle offre – dixit NEC – une plus grande maîtrise énergétique, une réduction des coûts et une meilleure intégration au système existant. La solution VPCC 2.2 s’appuie sur la nouvelle gamme de serveurs NEC Express5800. 

Partant du constat que les problèmes d’alimentation et de refroidissement sont au cœur des préoccupations des responsables informatiques des data centers, NEC a fait en sorte que cette nouvelle gamme soit conforme à la politique du « Green IT »  et les serveurs sont tous certifiés alimentation « 80 PLUS  ». A la clé, un haut rendement énergétique pour une meilleure efficacité du système, une réduction de la consommation énergétique, une diminution des répercussions des entreprises sur l’environnement.

Le fabricant indique que, si on la compare à l’ancienne génération de serveurs NEC et à performances égales, la nouvelle gamme permet d’observer une réduction d’environ 30% de la consommation énergétique. De plus, les nouveaux serveurs Express5800 tirent pleinement profit de la puissance de la nouvelle génération de processeurs multi-cœurs Intel Xeon Séries 5500 (gravés en 45nm), proposée en double ou quadruple cœurs. Ainsi les entreprises peuvent bénéficier de 40% à 130% de gain de performances grâce à l’usage combiné des processeurs Nehalem et de la mémoire DDR3.

VMWare au coeur

La solution VPCC 2.2 s’appuie en fait sur la dernière solution de virtualisation d’infrastructure de VMware : vSphère. Désormais, les licences VPCC sont du reste disponibles séparément, ce qui autorise les clients déjà en possession de licences VMware vSphère, de bénéficier d’une solution de postes clients virtualisés ainsi que d’un outil d’administration complet, NEC
SigmaSystemCenter, capables de s’intégrer facilement à l’existant et à moindre coût. Les licences VPCC intègrent de ce fait l’outil d’administration de NEC SigmaSystemCenter, qui permet de gérer l’ensemble de l’infrastructure de virtualisation : machines physiques, machines virtuelles, terminaux, utilisateurs, images, le tout à partir d’une console unique.

Le fabricant indique que NEC VPCC 2.2 est disponible d’ores et déjà auprès des partenaires commerciaux et intégrateurs certifiés ‘VPCC Preference’. Pour avoir plus d’infos : www.nec-computers.fr/vpcc


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur