Sécurite IT : Barracuda Networks appuie sur le SaaS avec Purewire

Stratégies Channel

Barracuda Networks renforce son pôle de compétence de solutions en mode hébergé en acquérant Purewire.

Barracuda Networks, qui développe des appliances pour sécuriser le contenu sur Internet (courrier électronique, Web, messagerie instantanée), vient d’acquérir Purewire, un fournisseur de passerelles Web en mode hébergé (Software-as-a-Service ou SaaS). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Un rapprochement lié à une offensive cloud. Barracuda cherche à diversifier les canaux de distribution de ses solution de sécurité IT : appliance, SaaS et mode hybride. Le groupe acquéreur renforce également ses capacités de R&D et de détection des menaces dans son domaine de prédilection. Ce qui va lui permettre de créer une nouvelle cellule Barracuda Labs.

Le top-management de Purewire (photo) a trouvé sa place dans la nouvelle configuration : Mike Van Bruinisse, co-fondateur et CEO, prend les fonctions de vice-président en charge des ventes entreprises tandis que Paul Judge, en qualité de Chief Technology Officer, se voit confier un poste sur mesure : vice-président des services cloud et directeur R&D (Chief Research Officer).

Barracuda revendique 85 000 clients dans le monde dont des clients grands comptes comme Coca-Cola, FedEx, Harvard University, IBM, L’Oréal et Europcar.

Quant à Purewire que l’on rapprocher d’un autre fournisseur comme Webroot, son indépendance a été plutôt courte puisque la société a été constituée en novembre 2007 avec un soutien d’investisseurs financiers. Ils avaient injecté 1,75 million de dollars dès le lancement des premiers services de sécurité Web 2.0 de Purewire.

Dans le courant de l’année 2008, la société, basée à Atlanta (Etat de Georgie), a levé trois millions de dollars supplémentaires. Son chiffre d’affaires n’est pas communiqué.

Un article d’ITespresso