Seagate livre aux VAR et constructeurs les premiers disques durs autochiffrables

Stratégies Channel

C’est nouveau. C’est Seagate qui est à la manoeuvre (avec Intel et LSI). Les premiers de ses disques durs dotés de la technologie “Secure”, qui assurent une protection instantanée et automatique des données au repos des serveurs et systèmes de stockage, sont lancés sur le marché.

Seagate Technology vient d’annoncer la disponibilité mondiale de l’option d’autochiffrement SED (Self-Encrypting Drive), baptisée Seagate Secure. Ce, pour l’ensemble de son portefeuille de disques durs d’entreprise (Savvio 15K.2, Savvio 10K.3, Constellation et Cheetah 15K.7).

« Les disques autochiffrables font partie des mesures de sécurité les plus faciles et économiques que les entreprises peuvent mettre en œuvre », commente Eric Ouellet, le vice-président de Gartner. Il ajoute: « L’utilisation de disques avec l’option SED offre aux entreprises une protection complète des données au repos contre les risques de perte liés aux disques et systèmes recyclés, hors service, retirés du circuit de production, envoyés pour réparation, égarés ou volés. Puisque tous les disques finissent par échapper au contrôle de l’entreprise, l’utilisation de SED garantit la protection des données aux moments clés du cycle de vie du système. »

Pour justifier ce lancement et l’intérêt de ses soluitions à base de “Secure”, Seagate explique que les entreprises, quelle que soit leur  taille, sont toutes exposées à de coûteux vols de données. Qu’il s’agisse d’un vol partiel de données stockées sur un disque ou de tout un système, elles peuvent subir un manque à gagner et perdre des parts de marché, ainsi que la confiance de leurs clients. En outre, le respect des réglementations gouvernementales relatives à la sécurité (HIPAA par ex.) est une préoccupation des DSI confrontés à la confidentialité des données, notamment dans les secteurs de la santé, de la banque et des assurances. Sachant que 50 000 disques et des téraoctets de données sortent quotidiennement du cadre confidentiel des entreprises, et que 90 % des disques sous garantie renvoyés en réparation contiennent des données lisibles, Seagate affirme que le retrait sécurisé des disques est devenu un impératif incontournable.

Coopérant avec Intel et LSI, qui livrent désormais leurs contrôleurs et solutions pour serveur avec une technologie de gestion locale des clés, une interface SAS 6 Gb/s et une technologie de sécurité basée sur les normes du TCG, le tout s’intégrant en toute transparence avec les SED de Seagate, les VAR et intégrateurs de systèmes vont pouvoir inaugurer de nouvelles solutions sécurisées, à la fois robustes et faciles à gérer.

« Les petites et moyennes entreprises sont plus vulnérables au risque de vol de données qui peut s’avérer catastrophique et coûteux », explique David Brown, directeur général de la division Channel Server Products d’Intel. « L’utilisation d’une carte mère, telle qu’Intel® Server Board S5520HC, d’un nouveau contrôleur Intel® RAID RS2BL080 et des disques autochiffrables de Seagate assure la sécurisation native des données au repos sur les disques durs. Il s’agit d’une façon simple et intelligente de garantir la protection de la propriété intellectuelle. »

Pour sa part, Tom Kodet, responsable marketing du réseau mondial de distribution de LSI, affirme: « LSI a travaillé en étroite collaboration avec Seagate pour offrir le premier support pour disques autochiffrables sur les nouvelles cartes contrôleurs de la gamme 6 Gb/s LSI MegaRAID 9200. Les contrôleurs MegaRAID associés aux services de chiffrement LSI SafeStore pour la gestion locale des clés simplifient et rentabilisent tellement le déploiement des SED de Seagate que même les petites et moyennes entreprises ont désormais les moyens d’acheter une solution de sécurité conforme aux exigences gouvernementales. »

Les avantages mis en exergue

Seagate explique que, par rapport aux autres outils de chiffrement logiciel et matériel pour la protection des données des systèmes d’entreprise, le chiffrement au niveau du disque offre de nombreux avantages, avec des performances supérieures (le moteur de chiffrement s’adapte au débit maximum de l’interface pour éviter toute dégradation des performances du disque), une technologie de chiffrement intégral des disques très compatible car prise en charge par le protocole de sécurité développé par le TCG (Trusted Computing Group), organisme regroupant plus de 50 entreprises, une grande facilité d’administration et bien sûr une sécurité au top (la technologie SED renforce la sécurité des données au repos, les cryptogrammes ne sont jamais exposés, le disque est verrouillé et personne ne peut y accéder sans habilitation).

Plus d’infos ici


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur