Microsoft : les modes de commercialisation d’Office 2010 pour le grand public dévoilés

News Channel

Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet d’Office 2010, dont les principes de commercialisation et les caractéristiques techniques ont souvent été abordés par le géant de Redmond depuis sa convention estivale dédiée à la distribution. Mais notons aujourd’hui que Microsoft dévoile en détail les modes de commercialisation dont la nouvelle mouture de sa suite bureautique, dont la sortie est toujours prévue au printemps prochain, devrait bénéficier sur le segment grand public.

500 millions de personnes utilisent la suite Microsoft Office dans le monde. Un chiffre éloquent mais qui ne satisfait pas tout à fait Steve Ballmer, présent il y a quelques heures encore en France. D’autant que la concurrence est forte, aussi bien en « off line » qu’en « on line » et en SaaS. Tout enorgueilli du nombre de versions d’évaluation téléchargées sur un an (de juillet 2008 à juin 2009) – 23 millions, soit une croissance de 92% d’une année sur l’autre – Microsoft a bien conscience que ses versions Office Famille et Etudiant 2007 sont un puissant levier pour des ventes futures. N’a-t-il pas été aussi le logiciel le plus vendu aux États-Unis dans la grande distribution ces deux dernières années ? En France, le constat est similaire : l’éditeur indique ainsi que ses ventes sur le marché hexagonal ont été doublées au cours des 18 derniers mois !

Dans ce contexte, Microsoft a décidé des changements importants dans le mode de distribution future d’Office 2010, sur les segments grand public. Il vient de les annoncer, tant en termes de période d’essai que de mode d’achat proprement dit. Premièrement, Microsoft va commercialiser une Carte d’Activation d’Office 2010, qui comprendra exclusivement la clé du produit (donc sans DVD). Ensuite, Office Starter 2010 est désigné comme successeur de Works dans le registre de la petite suite basique préinstallée sur les PC neufs répondant aux besoins élémentaires des utilisateurs grand public (OEM). Autre nouveauté : le recours à une technologie baptisée « Click-To-Run » qui autorise un téléchargement express (quelques minutes suffisent avec une connexion ADSL classique) d’Office sur un PC.

A la carte ou par le menu ?    

La Carte d’Activation est présentée comme un moyen de simplification imparable de l’acte d’achat. Pour les clients achetant un nouvel ordinateur (PC, portable ou netbooks),  ces cartes permettront d’activer la version d’Office 2010, pré-chargée sur le PC. Les principaux distributeurs et revendeurs travaillant avec Microsoft commercialiseront la dite carte en lieu et place des boites précédemment écoulées. La clé produit, inscrite sur la carte, permet ensuite à l’utilisateur de déverrouiller l’une des trois versions d’Office préinstallée : Office Famille et Étudiant 2010 ou Office Famille et Petite Entreprise 2010 ou bien Office Professionnel 2010.

S’agissant d’Office Starter 2010, le remplaçant dans la gamme de Works qui a fait son temps, il proposera – rappelons-le – des fonctionnalités de base pour créer, afficher et modifier des documents. A la clé : Office Word Starter 2010 et Office Excel Starter 2010, des versions édulcorées de Word 2010 et d’Excel 2010. Office Starter 2010 peut être proposé par les constructeurs de PC et se retrouvera donc exclusivement disponible sur les nouveaux ordinateurs (PC, portables et netbooks). Date de disponibilité : identique à celle d’Office 2010. Insistant sur sa parfaite compatibilité notamment en termes de format de fichier avec Office (Open XML et ODF, formats ISO), Microsoft indique qu’Office Starter 2010 présentera la même interface graphique que les autres suites Office (ruban et mode Backstage compris). Et au contraire de Works, il pourra directement être mis à niveau vers une version complète d’Office 2010. Ce, en quelques clics simplement.

Le « Click-to-Run », parce que la boite c’est ringard !

Pour les utilisateurs désireux  d’essayer ou d’acheter Office 2010 sur leurs PC existants, Microsoft sort donc un as de son jeu avec le mode « Click-To-Run », une nouvelle façon de « récupérer » le produit à l’heure du téléchargement roi. 
La firme de Redmond explique que ce mode facilite l’essai ou l’achat d’Office en réduisant drastiquement le temps requis pour télécharger Office 2010. Cette technologie reposant sur la virtualisation permet en outre de gérer parallèlement plusieurs versions d’Office !

Et c’est quand ? 

Les beta publiques de Microsoft Office 2010, Microsoft Office Web Apps, Visio, Project seront disponibles avant la fin de l’année 2009, sans plus de précision pour l’heure. L’horizon du lancement officiel, et bien réel, de ces produits est donc toujours celui du printemps 2010. Pour patienter, et suivre le « WIP » (Work In Progress), le mieux est d’insérer dans vos favoris l’adresse www.backstage2010.fr, soit le blog officiel de Microsoft France. Ou bien de lire régulièrement Channel Insider France 😉

Première démo d’Office 2010, lors des Microsoft Days:


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur