ERP : Divalto fait l’évènement

Stratégies Channel

Le 10 septembre dernier, Divalto, éditeur français spécialisé dans les ERP pour PME et PMI, annonçait une grande nouvelle : le portage de sa suite logicielle de gestion intégrée sous DB2 et System i d’IBM. Un évènement pour cette firme et pour le Président du Directoire, Thierry Meynlé, qui a succédé au charismatique fondateur d’Interlogiciel, Maurice Vallet.
Après avoir vécu un grand virage stratégique, Divalto ressort ragaillardi  d’une période de transition qui aura duré trois ans. A preuve : elle engrange mois après mois les succès commerciaux, face au principal concurrent SAP, notamment grâce à une solution puissante et fiable, aisément verticalisable, et un écosystème solide. Un écosystème dont la fine fleur se réunissait ce 23 septembre à Paris pour une journée riche en enseignements, en discussions et en récompenses…

Dans l’actualité, à plus d’un titre

THIERRY MEYNLE, Président du Directoire de DIVALTO

Divalto a été à plus d’un titre dans l’actualité ces dernières semaines. D’abord parce qu’elle a mené à bien son second MBO (après celui réalisé en 2006), en parallèle du départ des fondateurs et de la nouvelle montée au capital des managers et des salariés, auxquels Pléiade Investissement a renouvelé sa confiance.

Ensuite parce que Thierry Meynlé est devenu l’homme fort de Divalto, chez qui il était entré il y a 11 ans en tant que Directeur Commercial. Nommé à l’heure du premier MBO, Directeur Général en 2006, il prend désormais la Présidence du Directoire de Divalto.

Troisième, et sans doute pas la moindre des nouvelles, l’éditeur vient de signer un partenariat stratégique avec IBM qui conduit au lancement de l’offre Divalto i, soit le portage de l’ERP vedette de Divalto sur base DB2 et en natif  IBM i (ex-OS/400). De quoi étendre un peu plus son emprise sur de nombreux secteurs, qui n’attendaient que cela pour changer de solution de gestion et basculer sur l’ERP de Divalto, avec la garantie d’un fonctionnement aussi rapide, voire plus rapide en environnement IBM que sous Windows.

Thierry Meynlé, qui prend la Présidence du Directoire de l’éditeur basé à Strasbourg, confirme : « Avec le portage de notre ERP sur base IBM DB2 et en natif IBM i sur plate-forme IBM Power Systems, nous avons franchi une nouvelle étape clé de notre développement. Divalto devient la solution de gestion pour PME-PMI la plus ouverte (multiplateformes et multi-base de données), et surtout la seule fonctionnant sur 95% des plateformes retenues par les PME-PMI» exulte-t-il.

Une piste intéressante pour le channel, car Divalto travaille majoritairement en indirect. L’éditeur travaille à ce jour avec environ 150 intégrateurs et ISV, qui génèrent pas loin de 100 M€ de CA (97 M€ exactement) et a apporté à l’entreprise pas moins de 8.000 clients, en plus des clients « directs » recrutés par les forces commerciales internes.


Le portage

L’opportunité est d’autant plus belle pour Divalto, que les solutions fonctionnant depuis plusieurs décennies sous l’ex-OS/400 et sur ordinateurs AS/400, doivent pour beaucoup d’entre elles migrer, vers des systèmes plus complets, à jour des demandes modernes en matière d’intégration de la gestion et dotés d’environnement graphique, toutes choses qu’apporte avec bonheur la solution de Divalto.

Deux longues années de développement auront été nécessaires pour l’éditeur, en partenariat avec IBM France, afin d’assurer une migration de sa suite logicielle sur base de données DB2 et pour qu’elle fonctionne désormais « en natif » sur le système d’exploitation ‘System i’ (la nouvelle mouture se nomme du reste Divalto i). A la clé pour l’ERP, la possibilité de bénéficier directement de la consolidation rendue possible par les châssis BladeCenter d’IBM (serveurs lames) dans les environnements Windows, IBM i ainsi qu’AIX (Unix d’IBM) et Linux.

Big Blue de son côté est également très heureux, comme l’a confessé Michel Teyssedre, son Directeur Power Systems pour IBM France, à l’occasion de la conférence de présentation récemment organisée à l’Hôtel Crillon à Paris. Il explique : “ce système a connu un immense succès grâce à un très riche portefeuille de solutions applicatives. Divalto est clairement un des leaders sur le marché des ERP pour les petites et moyennes entreprises (…) Le partenariat entre Divalto et IBM démontre, s’il en était besoin, la vitalité de ce système et la confiance en son avenir“.

La nouvelle version de cet ERP, mais aussi ses autres déclinaisons, qui feront parties des vedettes du prochain « Salon de l’ERP » (CNIT Paris La Défense du 6 au 8 octobre prochain) compte parmi ses principaux distributeurs Prodware (qui travaille également en partenariat avec Microsoft et Sage) et Inforquin.

Alain Conrard (photo), Directeur Général de Prodware, croit énormément dans le potentiel de Divalto i. Il affirme ainsi : «La plupart des PME-PMI plébiscitant l’IBM i sont en renouvellement de solution. Alors qu’elles souhaitent conserver leur plate-forme pour sa fiabilité, sa robustesse et sa simplicité d’utilisation, de nombreuses applications de gestion sur ce système sont aujourd’hui obsolètes ou non évolutives.  Ses  utilisateurs sont  donc  en quête de standards modernes et évolutifs capables de les accompagner tant sur leurs évolutions de marché que face aux nouvelles règlementations. » Et il conclut sans nuance : « le client final va opter à la fois pour la convergence et la consolidation »

François Vuibert (photo), le PDG d’Inforquin, n’est pas en reste. Il ne tarit pas d’éloge sur le nouveau produit qu’il a pu tester en avant-première et auquel même il a participé à son avènement : « Divalto i, s’exclame-t-il, c’est l’accès à un ERP en mode nativement graphique sur une plate-forme puissante et moderne. C’est aussi une rencontre associant le meilleur de l’ERP au meilleur du système. Spécialistes de l’IBM i, nous avons pour nos propres besoins déjà opté pour Divalto i, seule offre capable à ce jour de soutenir l’ensemble de nos applications. » Et le résultat, qu’il commentera quelques plus tard sur la scène du Club Med Bercy (voir dans ce dossier, Inforquin faisant partie des lauréats des Diva Business d’or remis par Divalto), ne souffre pas d’un quelconque doute de sa part, le patron d’Inforquin à la fois la puissance, la stabilité de la solution et un passage tout à fait transparent à la version sous DB2.

Il n’en faut pas plus pour donner le sourire à Thierry Meynle, qui commente : « Nos perspectives de développement autour de la plateforme i sont importantes. Nous prévoyons une dizaine de déploiements dès 2009, puis entre 50 et 100 par an lorsque la solution aura atteint son rythme de croisière.» Il faut dire que le pari n’a absolument rien d’insensé ni d’improvisé (justifiant ainsi les deux ans de développement et pas moins de 200 000 euros investis), au bas mot un cinquième des 8000 PME clientes de l’éditeur travaillant déjà dans l’environnement Unix concerné. 

Cela va-t-il conduire Divalto à élargir son écosystème partenaires existant ? Sans doute, mais en distribution sélective, Prodware et Inforquin disposant déjà des compétences requises pour le déployer sur les serveurs Power System IBM i, ils seront dans un premier temps les « bras armés » de Divalto sur le terrain et l’éditeur peut compter sur leur totale implication. Cela dit, les mois qui suivent devraient voir d’autres partenaires importants « entrer dans la boucle ».  Parmi eux, Jérôme Virey, le nouveau Directeur Commercial de Divalto, devrait recruter des partenaires IBM pour peu qu’ils répondent à des conditions claires et qu’ils disposent d’équipes à même d’entourer la commercialisation de la solution d’un niveau de services important et d’équipes formées et motivées.

Ci-dessous Album photo des images du Crillon et surtout de la remise des prix des Diva Business Club, voir ci-dessous dans le dossier…

Divalto conférence de presse, puis Remise des prix Diva Business Club


Diva Business Club et remise des prix aux plus méritants

Comme tous les deux ans, Divalto organisait ce mercredi 23 septembre, dans le cadre du Club Med Bercy à Paris, sa journée Diva Business Club dédiée aux revendeurs, intégrateurs et ISV de France et de Navarre. Elle réunissait donc, outre les équipes de l’éditeur, le ban et l’arrière ban des distributeurs nationaux et en région de Divalto.

A l’issue d’une journée riche en enseignements et en échanges, la journée de travail (avant le diner et la soirée festive) s’achevait en apothéose par la remise des Diva Business d’Or, d’Argent et de Bronze aux revendeurs et intégrateurs les plus méritants, ceux qui ont au cours des derniers mois réalisé les plus belles affaires avec et autour les ERP Divalto, mais aussi ceux ayant le mieux communiqué tout au long de l’année ou encore les nouveaux partenaires les plus prometteurs.

A la clé, un palmarès réparti en 9 catégories distinctes et couronnant  16 distributeurs d’un Diva Business d’Or.  Et à ce jeu, les grands gagnants ont pour nom : OCTA (5 DB d’or) et Prodware (4 DB d’or).  Vous découvrirez dans le document ci-dessous (ainsi que dans le diaporama) le visage et les noms de l’ensemble des distributeurs récompensés par Divalto. Et si Prodware et OCTA auront trusté les récompenses, Cogesec, Lalande, Gipec, EBC Informatique, Ocea ou encore Mercure Informatique auront été aussi  très souvent cités…

Thierry Meynlé a tenu à féliciter l’ensemble des partenaires présents pour leur travail aux côtés de Divalto, qui a fait de celui-ci un concurrent de poids face à l’allemand SAP dans le domaine des ERP et qui a permis au groupe de voler de succès en succès, notamment sur les marchés verticaux.   

Remise des prix en détail (via Slideshare) : source Divalto

Remise des prix en détail (via Issuu): Source Divalto


Rappel : Presque 100 signatures au cours du 1er trimestre 2009

Après avoir annoncé des résultats en croissance de 34% sur 2008, Divalto, l’éditeur d’ERP pour PME/PMI a poursuivi sur sa lancée au cours du premier trimestre 2009, en enregistrant presque 100 contrats significatifs (93 pour être précis).

Parmi ces références, on peut citer :
 –      DMC (150 postes – intégrateur : MERCURE INFORMATIQUE)
DMC (Mulhouse) est spécialisée dans le fil à broder depuis 1746. Contrainte de faire évoluer son système d’information car la version de SAP R/3 dont elle disposait n’était plus maintenue, la société s’est mise en quête d’un logiciel de gestion plus souple répondant à l’ensemble de ses besoins et adapté aussi bien à son activité qu’à la taille de sa structure. Divalto a été retenu pour la richesse de sa gamme et le savoir-faire démontré par son intégrateur Mercure Informatique.

« La souplesse de l’ERP Divalto, ses larges possibilités d’adaptation pérennisées par la technique de surcharges ainsi que la couverture de l’intégralité des besoins de notre activité, ont été les éléments déterminants de notre choix. » commente M. Weijl, Directeur Financier de la société DMC.

–      GBM  (33  postes – intégrateur : OCEA TECHNOLOGIES)
GBM, située en Haute-Vienne (87), intervient dans le domaine de la fabrication industrielle de vitrages (vitrages isolants et tous vitrages techniques), de la fabrication de menuiseries aluminium et PVC, et de la pose sur chantiers. Souhaitant refondre son système d’information devenu obsolète face aux nouvelles exigences du marché, GBM a retenu Divalto.
 « Au regard de différentes autres solutions, notre choix s’est finalement porté sur Divalto. Le configurateur intégré de Divalto nous offrira un réel avantage concurrentiel et nous ouvrira de nouvelles perspectives tant au niveau de la production que de la commercialisation de nos produits. De plus, les capacités de personnalisation du produit et son ergonomie associées à l’expertise de l’équipe d’Ocea Technologies, ont fait la différence.» précise M. Maito, Directeur Général de la société GBM

 –      QUIRI (40 postes – intégrateur : UBI)

Depuis 150 ans, Quiri conçoit et fabrique des échangeurs thermiques et des vérins hydrauliques par l’intermédiaire de ses deux usines alsaciennes. Avec le développement constant de ses activités, QUIRI a décidé de refondre son système d’information pour accélérer sa croissance et mieux répondre aux exigences et contraintes de son métier. Après avoir lancé un appel d’offres et étudié diverses solutions, Quiri choisit Divalto et son intégrateur UBI.
« Divalto et son partenaire UBI se sont fortement investis. Ils ont su nous démontrer leur capacité à répondre à nos besoins spécifiques notamment au niveau de la comptabilité analytique industrielle intégrée, élément essentiel de notre projet. » commente M.Urban, PDG de la société QUIRI
 
–      France International Trade (25 postes – intégrateur : Groupe Grenat)
France International Trade (RENNES) fabrique et distribue des produits laitiers destinés à de grands transformateurs de la filière agro-alimentaire. Divalto a été retenu pour sa capacité de modélisation et d’adaptation au métier de la société. La qualité de la démarche commerciale et d’analyse de son intégrateur “Le Groupe Grenat” a séduit la Société FIT par son écoute et sa faculté à organiser les problématiques de l’entreprise autour de l’ERP DIVALTO.
 « Divalto et Le Groupe GRENAT nous ont apporté une réponse précise et adaptée à l’ensemble de nos besoins administratifs grâce, entre autres, au module Divalto processus et à la gestion évènementielle. » explique M. Lamarre, Directeur Général de la Société FIT.

–      CEREC (50 postes – intégrateur : Gipec)
CEREC, compagnie d’emboutissage et de formage de fonds implantée à Recquignies (59) produit annuellement des milliers de tonnes de fonds pour des applications industrielles telles que appareils à pression, chaudières et réservoirs. Après une large consultation auprès des principaux éditeurs d’ERP du marché, son choix s’est porté sur l’ERP Divalto.
« Nous avons été particulièrement séduits par la richesse fonctionnelle de Divalto, et les possibilités offertes par l’ERP en terme de personnalisation.Par ailleurs, la réactivité et le professionnalisme de l’équipe de GIPEC ainsi que la diversité et la fidélité du portefeuille client de Divalto nous ont convaincus. » déclare M.Leurquin, Responsable Informatique de la société CEREC


Fiche signalétique Divalto

Créée en 1982, Divalto (www.divalto.fr), spécialiste de la gestion des PME/PMI accompagne plus de 8.000 entreprises dans près de 300 secteurs d’activité (négoce, industrie ou services). Il a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 10,1 millions d’euros. L’entreprise compte 75 personnes en interne, et travaille avec plus de 150 partenaires qui distribuent ses progiciels sur l’ensemble du territoire. Via Divalto, certains distributeurs « verticalisent » la solution sur des secteurs aussi différents que le BTP, les transports, les vins et le champagne, l’agro-alimentaire, le social, l’optique, etc.

CA 2008 : 10,1 millions d’euros
CA 2009 prévisionnel : 11 millions d’euros
Effectif : 75 personnes
Ecosystème Divalto : CA 2007 : 97 millions d’Euros / Effectif : 1030 personnes
Offres Divalto :
en mode i, Oracle, Unix ou SQL serveur
– DIVALTO (ERP pour PME et PMI)
– DIVALTO Edition Limitée (ERP pour TPE)
– DIVALTO Edition Complète (ERP pour PME –PMI de 30 à 500 utilisateurs)
– DIVALTO Edition Complète Industrie


Pour aller plus loin:

Voir l’interview de Thierry Meynlé, le Directeur Général de Divalto dans Le Journal du Net :
www.journaldunet.com/solutions/intranet-extranet/interview/thierry-meynle-le-salut-des-erp-ne-viendra-pas-du-saas.shtml?f_id_newsletter=1680
Et celle publiée par Olivier Belin dans Channel BP :

http://channelbp.com/content/divalto-porte-son-erp-en-distribution-selective-sur-les-serveurs-ibm-i

Voir l’article de Pierre Mangin sur Silicon.fr :
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/09/11/l_erp_divalto_est_porte_sur_ibm_db2_et_system_i_


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur