Le monde selon Gartner : Le marché de la sécurité en croissance de 8% en 2009

Stratégies Channel

Secteur critique, le marché de la sécurité devrait poursuivre son développement à deux chiffres en 2010 en dépit d’un ralentissement en 2009.
S’il y a bien un secteur qui ne connaît pas la crise, c’est bien hélas celui de la sécurité. Et pour cause! Crise ou pas, « la sécurité reste un secteur critique où les réductions drastiques ne peuvent être supportées », estime Ruggero Contu (photo), analyste principal chez Gartner.

Selon le cabinet d’analyse, les revenus des éditeurs de solutions de sécurité va atteindre en 2009 les 14,5 milliards de dollars, soit une progression annuelle de 8 % ! Certes c’est moins bien qu’en 2008 avec + 19 %, mais le marché progresse continuellement en dépit de la récession économique. Gartner table du reste sur une poursuite de la croissance, à hauteur de 13 % au cours de l’année 2010, pour un CA engrangé de 16,3 milliards de dollars.

Le modèle des applications à la demande (SaaS) devrait être le secteur de la sécurité qui connaîtra le plus fort développement. « Les plus importantes opportunités de croissance viendront des SAAS, des solutions à base d’appliances et des PME en retard sur les grandes entreprises en matière de sécurité et qui, par concéquent, investissent une part plus importante de leur budget sécurité », soutient l’analyste.

Toutes applications confondues, le marché des solutions de sécurité à destination des utilisateurs individuels va atteindre à fin 2009 les 3,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 25 % du marché de la sécurité, en croissance de 4 % sur l’année. Segmenté en une myriade de solutions (protection des terminaux, sécurisation de la messagerie, provisionnement,…), le marché entreprises affiche lui une progression plus intéressante encore,  à 9 % pour 10,9 milliards de dollars de CA attendus pour 2009.

Poursuivant son étude, le cabinet Gartner estime que les consolidations vont se poursuivre après une année marquée par de nombreuses acquisitions (MessageLabs par Symantec, Secure Computing par MacAfee ou encore Ultimaco par Sophos). « Les utilisateurs finaux se déplacent graduellement vers des produits multiples mieux intégrés, particulièrement dans les secteur comme la sécurité des terminaux (endpoint), l’identité et la gestion des droits d’accès », soutient Ruggero Contu. « Les éditeurs proposant une bonne intégration à travers un partenariat technologique et de confiance déjà établi seront les mieux placés pour réussir. » Restera à voir si l’arrivée de Microsoft Security Essentials, disponible gratuitement, perturbera ou non le marché grand public, voire TPE.

A noter qu’avec une progression de 7 % à 3,2 milliards de dollars en 2009, l’Europe se situe légèrement en dessous de la moyenne mondiale.

Article publié sur Silicon.fr et adapté par GC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur