HDS (Hitachi): deux nouvelles références NAS en milieu de gamme

Stratégies Channel

Hitachi Data Systems comble son milieu de gamme avec deux nouveaux modèles NAS, les 3080 et 3090, capables de ranger jusqu’à 2 Po de données par “classes de stockage”

Au delà des augmentations de capacité et de performances de traitement, les nouvelles solutions de stockage se caractérisent de plus en plus par leurs services  “intelligents”.

Le géant japonais HDS (Hitachi Data Systems), allié de HP notamment, marque des points dans cette direction. Ses deux nouveaux systèmes de stockage NAS (Network attached storage), références NAS 3080 et NAS 3090, positionnés en milieu de gamme, et supportées par l’offre BlueArc, permettent de ranger automatiquement  les données en fonction de leur criticité, sur les supports médias les mieux adaptés -entendez  coûteux ou pas coûteux.  Une fonction bien séduisante face à la prolifération des données non-structurées (emails, par exemple) qu’il faut néanmoins stockée pour x bonnes raisons…

C’est le système de répartition intelligente des fichiers par niveaux natif le plus intégré à ce jour“, avec la suite Data discovery d’Hitachi. Ce qui permet “une meilleure productivité et une gestion du stockage simplifiée“.

Selon Michel Alliel, directeur des solutions de HDS France, ces nouveaux modèles se distinguent par quatre critères: les performances, l’évolutivité, la consolidation et le management.

HDS rassemble ici sur une même plate-forme intégrée:
-la gestion du stockage,
-l’archivage du contenu
-la découverte des données.
«Cela permet de réduire la complexité, tout en diminuant les dépenses d’investissement (CAPEX) et d’exploitation (OPEX) ».

En pratique, le dispositif permet un déplacement automatique, par exemple entre des baies de disques ‘Fibre channel’, SAS, SATA iSCI ou supports d’archivage (bandes, notamment), en fonction de règles prédéfinies (stockage primaire, secondaire, etc. )

La solution permet également de rechercher le contenu dans des ‘silos de stockage’ et d’utiliser les résultats de cette recherche pour déclencher des déplacements de volumes de données en fonction des supports économiquement les mieux appropriés.

Les nouveaux modèles Hitachi NAS permettent de stocker jusqu’à 2 péta-octets de données à un débit de 100 K IOPS (milliers d’opérations d’entrée/sortie par seconde) par noeud.

Leur positionnement en milieu de gamme correspond à un stockage “mixte”: HDS propose le même outil d’administration /supervision sur toute sa gamme, Storage Command Suite, donc aussi bien pour les environnements NAS que SAN unifiés. Ces solutions sont intégrables aux environnements   Microsoft Exchange, SQL Server, SharePoint et Oracle, lorsqu’il évolue dans des environnements VMware vSphere.

Ces NAS 3080 et 3090 offrent des performances et l’évolutivité, généralement présentes sur les modèles haut de gamme, à un prix milieu de gamme ; ils s’inscrivent dans une logique de  « pay-as-you-grow »
Ils devraient intéresser les organisations qui, comme dans le secteur de la santé, ont besoin de gérer de gros volumes quotidiens, pour tous types de contenus, qu’il s’agisse de fichiers en ‘blocs’ ou non
.”

– le NAS 3080 apporte une capacité de 1 Po (péta-octet),
– le NAS 3090 autorise  2 Po  et supporte jusqu’à 256 To (téra-octets) de système de fichiers…
Ils sont tous deux disponibles. A titre indicatif, une configuration incluant la “tête” Hitachi NAS, CIFS ou NFS, SMU, storage pools, Quick Snapshot and Restore, File System Rollback et 2  ‘virtual servers’  se positionne à 70 K dollars environ.

Article initialement publié sur Silicon.Fr