Nouveaux châssis et commutateurs Procurve chez HP

Stratégies Channel

HP propose de nouveaux châssis et commutateurs qui complètent l’offre d’intégration des serveurs lame BladeSystem avec Cisco en ligne de mire.

HP poursuit l’évolution de son offre produits et services pour construire les data centers de nouvelle génération. A savoir des centres d’information qui se caractérisent par une consolidation massive de l’infrastructure, notamment à travers les technologies de virtualisation, mais aussi par la « modularisation » des environnements, la convergence des équipements, le partage des ressources, ou encore les problématiques de consommation énergétique (Green IT), etc.

« On est dans la crise, ce qui implique des contraintes budgétaires », rappelle Philippe Roux, responsable marketing Data Center de HP France, « notre objectif est d’aider les entreprises à traverser la crise en contribuant à réduire les coûts d’opération et de maintenance. » Un objectif qui passe évidemment par l’offre produit. Dans ce cadre, HP propose aujourd’hui de nouveaux commutateurs et un nouveau châssis dans la gamme Procurve.

Le châssis Procurve 8206zl se présente comme « le petit frère » du 8212zl, selon l’expression de Patrice Clerc, responsable avant ventes Procurve. Les différences? Réduction de 33 % de l’encombrement avec un format 6U au lieu de 9U (pour le 8212). D’autre part, le nouveau switch intègre 4 ports 10 Gbit/s SFP des ports PoE+ (Power over Ethernet) « qui permet de réduire de 75 % la consommation énergétique par rapport au format X2 », souligne Patrice Clerc. Les ports PoE+ (Power over Ethernet) alimenté en 30 W. permettront de supporter des applications unifiées comme la téléphonie ou la vidéo surveillance sur IP. Le tout pour un prix réduit de 20 % à 9499 euros hors taxes.

Les commutateurs Procurve 6120XG et 6120G/XG pour BladeSystem se distinguent essentiellement par la connectivité 10 Gb Ethernet qui visent à offrir une bande passante suffisamment large pour répondre aux besoins des environnements virtualisés. « Les switches sont administrables depuis le Data Center Connection Manager (DCM) qui virtualise la couche réseau et automatise les profils réseau », explique le responsable. Ce qui devrait assurer une mise en oeuvre et un provisionnement rapide des serveurs. Enfin, les commutateurs lames Procurve sont garantis à vie, insiste Patrice Clerc.

En intégrant ses équipements réseaux Procurve à la plate-forme BladeSystem de serveurs lames, HP entend bien contrer ses concurrents, et notamment Cisco et sa stratégie du tout intégré Unified Computing présentée en avril 2009. HP avait déjà réagit à l’annonce de l’équipementier réseau en proposant BladeSystem Matrix, une infrastructure prête à l’emploi pour optimiser la fourniture de services au sein des data centers virtualisés. Avec les nouvelles solutions Procurve, HP enfonce le clou.

Article initialement publié sur Silicon.fr