Ion de Nvidia au coeur du netbook HP Mini 311

Stratégies Channel

Le nouveau netbook estampillé HP (Mini 311) est le troisième mini-PC à être propulsé par la plate-forme graphique Ion de Nvidia, après un modèle de chez Samsung et un autre de Lenovo.

Nvidia séduit de plus en plus les constructeurs de netbooks. HP s’apprête à commercialiser un nouveau mini-PC, le Mini 311, qui intègrera la nouvelle plate-forme Ion de Nvidia, basée sur le GPU GeForce 9400M et le processeur Intel Atom N280, cadencé à 1,66 GHz.

But de cette plateforme Ion ? Révolutionner l’univers des mini-PC en améliorant significativement les performances liées au graphisme et aux applications riches. D’après le fabricant californien, son GPU GeForce 9400M fournit des performances dix fois supérieures (dans le même contexte ) à d’autres processeurs graphiques. Il est en outre plus petit de moitié par rapport aux produits concurrents, ce “sans aucune incidence sur la durée de vie de la batterie”. Propulsé par Windows XP et doté d’un disque dur 160 Go et d’un écran de 11,6 pouces, le HP Mini 311 offre une double connectique vidéo (HDMI et VGA), 2 ports USB 2.0, un emplacement pour cartes mémoire 4 en 1. Côté réseau, en plus de l’Ethernet, on hérite en sans fil du  Wi-Fi et le Blutooth 2.0.

HP est le troisième constructeur à embarquer cette plateforme spécialement conçue pour les netbooks, après le coréen Samsung qui avait annoncé cet été (et l’a montré à l’IFA et plus récemment à Paris) le N510,  et le chinois Lenovo et son IdeaPad S12.

HP n’a pas indiqué la date de commercialisation de son Mini 311 ni son prix de vente aux Etats-Unis ou en Europe.

Article initialement publié sur IT Espresso et adapté pour Channel Insider.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur