HTC lance son quatrième Smartphone sous Androïd, il s’appelle Tatoo !

Produits & Services

Le Taïwanais HTC complète sa gamme. Il lance en effet son quatrième Smartphone sous Androïd, et son nom fera sourire ceux qui connurent l’engouement (éphémère) pour les pagers à la fin des années 90… Il s’appelle Tatoo !

Le Tatoo n’a donc plus rien à voir avec le mini-pager lancé jadis par France Telecom, mais un nouveau smartphone sous Androïd dans une gamme qui comprend désormais quatre références distinctes (Tatoo donc, mais aussi Dream, Magic et Hero). Avec ce nouveau modèle le fabricant taïwanais vise clairement cette fois l’entrée de gamme et l’a doté d’une caractéristique inconnue encore sur ce genre de produits : la possibilité de le personnaliser à son goût, en particulier au niveau de la coque (ce qui fit le succès depuis quinze ans de Nokia avec ses mobiles à coques ou façades amovibles et personnalisables). Justement, on pourra acheter sa ou ses coques (à changer au gré de ses sentiments, du temps ou de son habillement) depuis un site Web ad hoc : Tattoomyhtc.com. Mieux : on pourra même insérer l’image de son choix (sa femme, sa voiture, son chien, une star du cinéma ou de la mode, etc.) dans le fond coloré de la coque !

Google, tactile, WIFI, Bluetooth, GPS…

Outre le fait qu’il tourne sous l’OS de Google, ce nouveau smartphone dont le processeur est cadencé à 528 Mhz et dont la mémoire de stockage est nativement fixée à 512 Mo (extensibles via microSD), reprend le design du Click. Compatible 3G/3G+, il offre un écran QVGA rétroéclairé de 2,8 pouces, un APN doté d’un capteur de 3,2 megapixels et pèse seulement 108 g. Il hérite également d’une puce GPS dédiée, du WIFI (à la mode 802.11b/g), du Bluetooth 2.0, d’un accéléromètre et d’un compas numérique… 

Côté fonctionnalités, il embarque comme le Hero la nouvelle interface tactile « HTC Sense » depuis laquelle on peut par exemple interagir avec Facebook et Twitter, ou accéder à une grosse poignée de widgets dont le nombre ne demande qu’à grandir.

Question en suspens : la date de disponibilité et le prix… S’agissant de la disponibilité, il devrait débarquer sur le marché français dans le courant du mois d’octobre, sans doute via Bouygues Telecom. En revanche, pour le prix, le mystère plane encore. Mais on se doute qu’il devrait être agressif, au vu de sa cible, et sans doute sera-t-il correctement « sponsorisé » par Bouygues pour ses nouveaux clients. 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur