Suspension de l’interdiction de vendre Word pour Microsoft

News Channel

Fin du cauchemard pour Microsoft ? Le géant de Redmond vient d’obtenir un sursis dans l’application d’une décision de justice qui l’interdisait de commercialiser son traitement de texte Word aux Etats-Unis, tout au moins dans sa version actuelle (voir notre précédent article ici).

La décision d’un juge texan condamnant Microsoft pour violation de brevet au préjudice de la société i4i, vient d’être pour l’instant stoppée suite à un appel de la firme de Redmond. Rappelons que le différend portait sur le format de fichier XML et son utilisation, indue (selon la décision datant du mois d’août) de la part de Microsoft. Soutenu par des grands fabricants de matériels (dont Dell), Microsoft avait bien entendu fait appel de la décision. Pourtant l’appel n’était pas suspensif et aurait du obliger l’éditeur à arrêter, de l’autre côté de l’Atlantique, dès les premiers jours de septembre, la commercialisation de Microsoft Word (en standalone ou dans Office)… Heureusement pour Steve Ballmer et ses troupes, le 3 septembre, ils bénéficient d’un sursis qui suspens cette obligation sous astreinte jusqu’à que l’appel soit totalement examiné et jugé. Prochain épisode dans quelques semaines… Plus fort que “Plus belle la vie”, mais pas forcément plus drôle !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur