Oracle Database 11g Release 2 rendu disponible

Stratégies Channel

Pour la société Californienne de Redwood Shores, cette nouvelle génération d’innovations dans le domaine des bases de données permet aux utilisateurs de bénéficier d’une qualité de service supérieure pour un coût moindre.

Oracle vient d’indiquer qu’Oracle Database 11g Release 2 était disponible et téléchargeable dès maintenant sur Oracle Technology Network (OTN).  Elle s’appuie sur les innovations introduites par Oracle Database 11g pour aider les entreprises à bénéficier d’un meilleur traitement des informations à travers l’ensemble de leur organisation, en bénéficiant d’une meilleure qualité de service et d’un coût inférieur aux précédentes moutures. L’éditeur parle du reste de diviser le coût de ses serveurs jusqu’à un facteur 5 en les consolidant au sein d’une architecture grid. Autre point mis en avant : la présence d’Oracle Real Application Clusters (RAC), technologie qui assure une intégration immédiate au sein d’une architecture grid et offre de nouveaux mécanismes de regroupement de serveurs. De quoi diminuer le coût de ses serveurs en rationalisant la mise en place et la gestion de grids centralisés de bases de données.  En complément, l’Oracle RAC One Node, également disponible immédiatement, se présente comme une solution permettant aux clients de regrouper plus facilement sur leur architecture grid leurs environnements de bases de données les moins critiques, tout en bénéficiant de la plupart des fonctionnalités de redondance et de disponibilité offertes par Oracle RAC.

Mission : Diminuer les coûts de stockage et supprimer les redondances

Pas du tout une mission impossible pour Oracle qui explique que les mécanismes avancés de compression et de partitionnement intégrés dans Oracle Database 11g Release 2 autorisent justement une diminution substantielle des coûts de stockage en compressant les données d’un facteur allant de 2 à 4 et en simplifiant l’utilisation de systèmes de stockage « low cost ». Dans la nouvelle mouture, Oracle Automatic Storage Management (OASM) est étendu de telle sorte qu’il soit aisé de supporter des systèmes de fichiers généralistes en cluster. 

Les solutions Oracle Database 11g Release 2 Automatic Storage Management, Oracle Real Application Clusters et Active Data Guard ont été implémentées afin d’autoriser une utilisation optimale des ressources serveurs et de stockage. Ce, à la fois pour assurer la tolérance aux pannes et pour exécuter la charge de production, mais aussi pour éviter que des serveurs et du stockage restent inutilisés dans l’attente d’une hypothétique panne. Et ça n’est pas tout : un nouveau mécanisme baptisé « Edition-based Redéfinition » apparait qui permet de mettre à niveau en ligne les applications de base de données des clients. Un bon point car il n’est plus besoin de recourir à des environnements séparés pour les mises à niveau.

Améliorez les performances des datawarehouses  et des DBA
Des progrès en termes de performances sont bien entendu mises également en avant par Oracle, qui explique qu’en associant Oracle Database Machine et Oracle Database 11g Release 2, on peut améliorer les performances des requêtes jusqu’à un facteur 10. Ce, d’autant plus qu’on peut aussi désormais exécuter une requête « de façon transparente » sur des données stockées en mémoire à travers l’ensemble des serveurs de l’architecture grid.
La productivité des DBA est également ciblé et l’éditeur parle « d’un facteur 2 » pour l’amélioration de cette classe. « Des mécanismes d’auto-administration peuvent aider nos clients à doubler la productivité des administrateurs de base de données par rapport aux versions précédentes d’Oracle Database, et à réduire le temps nécessaire pour les mises à niveau depuis les versions précédentes », explique-t-on chez Oracle.

Andy Mendelsohn, Senior Vice President Database Server Technologies chez Oracle (photo), commente : “Nos clients exigent des fonctionnalités pour améliorer encore la performance et la disponibilité, réduire les coûts informatiques et fournir de meilleures informations à leurs utilisateurs opérationnels. La disponibilité de cette version 2 complète la vision d’Oracle Database 11g pour répondre aux défis opérationnels et informatiques d’aujourd’hui, elle s’inscrit dans le cadre de notre stratégie visant à aider nos clients à offrir la plus haute qualité de service au moindre coût.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur