Adobe s’excuse et annonce des changements pour le bien des utilisateurs

Stratégies Channel

Selon notre confrère MacPlus(1), Adobe a joué avec le feu en annonçant d’abord la compatibilité exclusive avec Snow Leopard, nouvel OS d’Apple pour les Mac, de son incontournable suite graphique CS4. Sous-entendu : CS3, utilisé pourtant par des milliers d’utilisateurs de par le monde, n’est pas compatible. En réalité, les choses étaient différentes… Et un ponte d’Adobe a reconnu l’erreur de communication et promis un sérieux remaniement de son service client.

L’éditeur de l’incontournable et excellente suite graphique Adobe Creative Suite (ou CS) avait annoncé immédiatement après l’arrivée de Snow Leopard (voir notre article ici)  que la dernière mouture de sa suite (CS4) était pleinement compatible avec le nouvel OS d’Apple. Ce qui avait été immédiatement interprété par nombre d’utilisateurs de la version précédente de la suite (CS3) comme un abandon en rase campagne. Ce, d’autant plus qu’Adobe avait pris soin de préciser que les anciennes versions de ses logiciels ne seraient pas testées sur le nouveau système d’exploitation. Devant la levée de boucliers sur la toile principalement, Adobe a du rectifier le tir.

Trois, quatre…

L’éditeur a donc in fine assuré de la pleine compatibilité de Photoshop CS3 avec Mac OS X 10.6. Pour autant, rien n’était dit formellement sur les autres et nombreux logiciels composant la suite). Selon nos confrères de MacPlus, « l’attitude un rien désinvolte et hautaine d’Adobe envers ses clients fidèles a fait ressortir l’animosité de plus en plus grandissante de la communauté de graphistes utilisant ses outils. De plus, le service client s’est particulièrement dégradé ces derniers temps – bref, de quoi donner une image déplorable à l’entreprise ».

D’où sans doute, l’arrivée d’une lettre ouverte, signée par Lambert Walsh, vice-président d’Adobe. Celui-ci présente ses excuses à ses clients de la qualité de son service client et de son support. Il ajoute qu’Adobe se trouve dans une phase de transition vers un nouveau service plus performant. Il conclut : « clairement, ce processus ne se passe pas aussi bien que prévu, et nous travaillons sur la solution à ce problème ». A suivre, donc…

(1)    www.macplus.net


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur