Nokia : ne dites pas netbook ou ultra-mobile PC, dites Booklet 3G

News Channel

Logique. Pionnier et leader dans l’industrie du Mobile depuis un quart de siècle, le finlandais Nokia a mis à son tour un pied sur le marché ô combien chargé désormais des netbooks. Mais plutôt que de lancer, à l’instar de quelques grands noms pas forcément bien inspirés, un « mee too product », Nokia à voulu faire l’étalage de son savoir-faire en matière de mobilité avec un PC à base d’Atom, léger et ultra-fonctionnel, et reposant sur Windows. Son nom ? Le Nokia Booklet 3G !

Kai Oistamo, Nokia Executive VP pour les Terminaux, est un homme heureux et il est pleinement convaincu d’être pleinement sur son terrain en annonçant un PC, lui dont la firme ne s’était jamais lancé dans l’exercice (on ne parle pas ici des tablettes Internet, marché où Nokia a été très tôt présent). Mais bien entendu, il ne s’agit pas d’un énième PC, fut-il ultra-léger, puissant et diablement autonome…

Ecoutons-le : « Un très grand nombre de personnes, explique-t-il, veulent la puissance d’un PC de bureau connecté allié aux bénéfices de la mobilité. Notre métier est de faire connecter les hommes et les contenus entre eux, et ce Nokia Booklet 3G est une évolution naturelle pour nous. Nokia a un long et riche héritage dans la mobilité et avec une batterie à la durée de vie exceptionnelle, un design premium, et une connectivité totale pendant toute une journée, nous avons crée un outil vraiment sensationnel. En faisant cela nous avons rendu l’Ordinateur personnel (Personal Computer) encore plus social, plus utile et encore plus personnel. »

Annonçant l’arrivée du Booklet 3G, soit ce super Netbook estampillé Nokia, il ajoute : « Ce Nokia Booklet 3G élargit le portefeuille de la gamme Nokia, apportant une nouvelle composante à notre stratégie à devenir une « Mobile Solutions Company » et en remplissant un besoin clairement identifié dans l’offre des opérateurs mobiles ».

Un booklet, sinon rien ?

Avec le booklet, Nokia frise-t-il la perfection en matière de PC ultra-portables ? A voir à l’occasion d’un test. En tous cas, sur le papier, le joujou est au sommet. Bien entendu, orchestré par l’Atom d’Intel quasi-incontournable en la matière, le Booklet 3G annonce « d’excellentes performances ». Et surtout jusqu’à 12 heures d’autonomie sur ses batteries, ce qui le positionne tout en haut de l’échelle des endurances.

Physiquement, le produit est « classieux » (comme aurait dit Gainsbourg, de nouveau dans l’actualité) : superbe châssis en aluminium pour un poids qui ne dépasse pas les 1,25 kg (avec sa batterie) et une épaisseur tout juste supérieure à 2 cm !

Un large choix de connexions sans fil est également au rendez-vous, avec bien sûr une carte 3G / HSDPA (qui lui donne une partie de son nom), mais aussi le WIFI et l’Ethernet. De quoi accéder sans problème à la large gamme de Services Ovi, qui commence à rencontrer un véritable succès dans le monde (plus d’un million d’abonnés). Et ce n’est pas tout, le booklet hérite pour la première fois sur ce genre de produits, d’une connectique HDMI pour sortir en HD les fichiers vidéo (et le connecter à un téléviseur HD) ! Mais son écran 10.1 pouces en verre est également « HD ready » et il est prêt pour la navigation par satellite puisqu’il dispose d’une puce A-GPS intégrée. Un élément d’autant plus intéressant que, grâce au widget « Ovi Cartes », on peut vous localiser instantanément (utile pour les flottes médicales, de police, etc.). La musique n’a pas été oubliée, puisque Nokia Music permet d’accéder sur le Nokia Music Store au téléchargement de nombreux albums, tandis que la synchronisation des données sera opérée au sein des derniers services Ovi.
Plus classiquement, on retrouve enfin une caméra de type Webcam pour les appels vidéo ou visioconférence, le bluetooth (pour synchroniser ses données avec un mobile, par exemple un Nokia…) ainsi qu’un lecteur de carte SD.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques finalisées du netbook finlandais, la date de sa disponibilité et son prix, il faudra attendre le 2 septembre, jour de la rentrée scolaire pour beaucoup, de Nokia World pour les autres…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur