Pat Russo, Directrice de SpinVox: deux petits mois et puis s’en va !

Stratégies Channel

Nommée à la tête de SpinVox, une société spécialisée dans les services Voice-to-Text,  l’ancienne dirigeante d’Alcatel Lucent ne sera restée que deux mois à son poste. Elle est déjà repartie pour de nouvelles aventures…

La Directrice du britannique SpinVox, Patricia Russo, a annoncé le 10 août son départ immédiat de l’entreprise qu’elle avait rejoint deux mois seulement auparavant… Après son départ d’Alcatel-Lucent et une petite période de latence, Mme Russo avait en effet rejoint, la fleur au fusil, ce spécialiste du Voice-to-Text le 2 juin dernier !

Rude coup pour SpinVox que cette désertion prématurée… Engagé dans une lutte pour sa survie sur fond de crise économique généralisée, SpinVox avait du réduire de 60% son effectif en Amérique du Nord, en Juillet dernier, mais se voulait rassurant auprès des investisseurs et indiquait qu’il visait à être rentable d’ici la fin de l’année.  Le départ de Pat Russo, apparemment pour siéger au conseil d’administration de General Motors, n’a pas manqué de faire couler de l’encre de l’autre côté de la Manche.

Notamment dans The Register qui explique que Pat Russo aurait pu être un atout majeur grâce à sa notoriété et son expérience, mais ce départ précipité ne plaide pas pour l’entreprise… Une épine d’autant plus douloureuse dans le pied de SpinVox que la firme a été confrontée il y a quelques semaines à une controverse et à des accusations sur l’intérêt de sa technologie de traduction automatique, qui n’aurait rien d’exceptionnel et reposerait sur pas grand-chose…

Ainsi, en Juillet, la BBC a révélé que les ordinateurs n’étaient pas pour beaucoup dans le process de traduction fourni lors de la conversion Voice-to-Text, mais qu’il s’agissait en réalité d’une équipe de personnes présentes dans un centre d’appel qui faisait le gros du travail ! SpinVox a eu beau riposter en qualifiant ces allégations d’ «inexactes et erronées», elle a fini par admettre qu’il y avait bien un élément humain entrant dans sa technologie VMCS (Voice Message Conversion System).  Est-ce la peur du scandale qui aurait fait fuir Mme Russo ? L’avenir le dira…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur