Après son rachat par VMWare, SpringSource endosse à son tour les habits de l’acheteur

Stratégies Channel

Tout juste racheté par VMware, SpringSource vient à son tour de s’emparer d’une autre entreprise. En l’occurrence Cloud Foundry, dont l’offre de PaaS (Platform-as-a-service) permet de créer, de déployer et d’administrer des applications Spring, Java ou Grails sur le Cloud EC2 d’Amazon. Une belle opération indirecte pour VMWare.

En rachetant Cloud Foundry, SpringSource met la main sur une technologie majeure dans le domaine du PaaS et sur une offre complémentaire à ses propres outils. La technologie de Cloud Foundry repose en effet Cloud Tools, un projet libre qui fait appel aux briques Apache et MySQL, en plus des outils SpringSource Hyperic et Server (Tomcat).  L’opération fait d’autant plus sens à la suite du rachat précédent, celui de SpringSource par VMWare car Cloud Foundry va être sans attendre associé à vSphere, l’environnement phare de virtualisation signé VMware. Un vSphere que ce dernier verrait bien devenir l’une des infrastructures de Cloud avec lesquelles il faut compter.

En tant que leader Java, SpringSource offre la solution la plus complète pour construire, déployer et gérer des applications Java, et l’annonce d’aujourd’hui érige un nouveau modèle de déploiement dans le nuage“, a déclaré Javier Soltero (photo), CTO et responsable du management des produits chez SpringSource. “Contrairement aux offres de la concurrence des offres, notre Cloud est sans compromis, les entreprises peuvent déployer des applications Web Java totalement fonctionnelles, construites sur base SpringSource.

* Le Rachat de SpringSource par VMWare dans Channel Insider France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur