De nouvelles souris pour surfaces lisses et brillantes dévoilées par Logitech

Produits & Services

Elles s’appellent Logitech Performance Mouse MX et Anywhere Mouse MX. Ce sont des souris. Mais vous ne devrez pas attendre la perte d’une dent pour les accueillir sur votre bureau. Elles représentent, en quelque sorte, le nec plus ultra en la matière, équipées qu’elles sont de la technologie de reconnaissance laser « Darkfield » qui autorise un usage sans encombre sur les surfaces lisses et brillantes tel que le verre.

Difficile d’innover en matière de rongeur informatique ? On pourrait le penser à première vue, tant les fabricants – au premier rang desquels Logitech – ont, au fil des années, ajouter tant et plus des améliorations et des perfectionnements à leurs souris (wireless, guidées par laser, boutons et fonctionnalités à foison, miniaturisation du capteur, etc.).

Et pourtant, Logitech a encore dégainé une nouvelle race de mulots qui apporte un réel plus à leurs utilisateurs, que ce soit dans le cadre privé ou professionnel. Le fabricant helvético-californien parle même cette fois de « véritable révolution ». Mais de quoi s’agit-il ? En fait, les nouvelles souris, baptisées Logitech Performance Mouse MX et Anywhere Mouse MX, embarquent une nouvelle technologie de reconnaissance laser. Dénommée « Darkfield Laser Tracking » (DLT pour les intimes), celle-ci permet en effet d’utiliser la souris pratiquement n’importe où. Y compris sur des surfaces de verre et autres revêtements totalement lisses, sur lesquels les souris de la génération précédente ne savaient plus à quel sein se vouer et avaient toutes les peines du monde à suivre un chemin fluide et direct. A noter que la première des souris nommées, est de dimensions standard, tandis que la seconde, plus compacte, est dédiée aux notebooks (et netbooks) dont, soit dit en passant, les « touchpads » (ou surface tactiles pour les anglophobes) ne s’avèrent pas toujours d’une qualité indéniable…

Un verre d’accord… Deux verres ? Aussi !

Derrière toute innovation, il y a une enquête fouillée. Et Logitech ne déroge pas à la règle, qui a diligenté il y a quelques mois une enquête à l’échelle mondiale sur les besoins et l’utilisation réelle des utilisateurs en matière d’organes de pointage. Une enquête qui a fait apparaître que 40 % des gens disposaient d’une surface de verre à leur domicile. En outre, avec la popularité croissante des ordinateurs portables et ultra-portables, et les déplacements fréquents d’utilisateurs de plus en plus nomades, les souris USB ont souvent tendance à utilisées sur des terrains (des surfaces) très variés, du granit au bois laqué, qui posent un problème évident de reconnaissance aux souris « standard ». Rory Dooley, Senior VP et directeur général de l’activité Control Devices chez Logitech, explique : « Les ordinateurs portables ont acquis une énorme popularité au cours des dernières années en raison de la liberté de mouvement qu’ils autorisent. Aujourd’hui, les gens veulent pouvoir se connecter au monde numérique partout et à chaque instant. Jusqu’ici, aucune souris n’était en mesure de répondre à cette flexibilité. Grâce à la technologie Logitech Darkfield Laser Tracking, consulter la revue de presse matinale en ligne depuis le plan de travail en granit de votre cuisine, ou manipuler une feuille de calcul depuis le plateau de verre de votre bureau, ne posent plus aucun problème. Vous avez la certitude que la souris Logitech répondra à vos sollicitations. »

Mise au verre

Partant du principe, qu’il est à la base de la quasi-totalité des évolutions (certaines importantes, d’autres plus futiles) apportées aux souris informatiques, dont on ne se sépare quasiment pas de la journée, Logitech a donc décidé d’implémenter cette nouvelle technologie laser. Pour pouvoir ainsi fonctionner sur le verre (d’au moins 4 mm d’épaisseur), celle-ci fait appel à la « microscopie de darkfield » afin de détecter les particules microscopiques et les infimes égratignures et rayures, plutôt que de se concentrer uniquement sur la surface elle-même. De la même manière que notre œil peut voir un ciel nocturne clair, le capteur de la souris voit les zones « propres » du verre comme un fond sombre avec des points brillants – la poussière. Le capteur interprète alors le mouvement de ces points pour déterminer précisément les mouvements de la souris.

La souris Logitech Performance Mouse MX, de taille standard, offre en outre une forme ergonomique, pour droitiers exclusivement (désolé Monsieur Obama…). A la clé, un grand confort d’utilisation, un système de chargement flexible par micro USB permettant de recharger perpétuellement la souris via l’ordinateur, ou au moyen d’un connecteur électrique mural – même en cours d’utilisation (plus besoin de se mettre en quête de piles alcalines au fin fond du Larzac…). Et, pour une productivité maximale, on retrouve quelques grands classiques chez Logitech : 4 boutons personnalisables pour changer d’application ou zoomer par exemple, tandis que le défilement côte à côte à capteur de force et contrôlé par logiciel – une première pour une souris Logitech – permet de naviguer rapidement à travers les pages Web. Sa petite sœur, Anywhere Mouse MX, est plus compacte puisqu’elle a pour ambition d’accompagner partout l’utilisateur de netbook ou notebook. Elle hérite du reste d’une pochette de transport adaptée pour la protéger des rencontres importunes et des chocs trop violents dans un sac. Là encore il est question de forme ergonomique s’adaptant naturellement à la plupart des mains, et de boutons de défilement avant et arrière, à portée de pouce, pour plus de confort et un surf fluide sur la toile (pas la toile cirée, le Web !).

En verre, et contre-tous

Outre un contrôle de curseur très précis, les deux nouvelles souris Logitech bénéficient du récepteur Logitech Unifying récemment annoncé. Soit un minuscule récepteur sans fil, logé en permanence dans l’un des ports USB de son portable et qu’il n’est plus nécessaire de débrancher lorsqu’on se déplace. A noter qu’on peut également ajouter jusqu’à cinq autres claviers et souris Logitech compatibles avec ce récepteur (y compris les claviers Logitech Keyboard K350 et K340, et les souris Marathon Mouse M705 et Wireless Mouse M505). Reste  connaitre la disponibilité sur le marché et le prix de ces deux mulots d’élite. La Performance Mouse MX devrait être disponible aux Etats-Unis et en Europe à l’heure où vous lirez ces lignes à un prix public conseillé de 99,99 € (un produit d’élite, on vous le disait). Quant à l’Anywhere Mouse MX elle aussi disponible ces jours-ci, elle s’affichera à 79,99 €.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur