Cessation de paiements du troisième plus gros intégrateur allemand

Stratégies Channel

Le troisième plus gros intégrateur allemand, le groupe TDMi, a annoncé sa mise en cessation de paiements.

Cette situation affecte aussi bien la maison-mère que certaines de ses filiales, dont la société Comparex qui avait été présente un temps en France et qui dispose toujours de filiales en Belgique et au Luxembourg. Elle est due aussi bien à un manque de liquidités et de financement de la part des banques, qu’à une baisse importante des ventes ces derniers mois. 300 personnes sont directement menacées par la cessation de paiements, sur les 1100 que compte le groupe en Allemagne. Certaines activités de prestation de services, comme les sociétés becom, arxes et inforsacom, ne sont pas concernées par la cessation de paiements, pas plus que certaines filiales étrangères comme la suisse, qui dépendent d’une holding néerlandaise.