Brightpoint quitte la Russie

Stratégies Channel

C’est en toute discrétion que le géant de la téléphonie américain Brightpoint, qui a racheté il y a 2 ans son concurrent européen Dangaard, a quitté le marché russe.

Selon le magazine économique russe Kommersant, Brightpoint était entré en Russie en 2006 mais n’avait jamais réussi à voir son activité locale véritablement décoller, même si, selon ses concurrents, c’est grâce à lui que les smartphones s’y sont démocratisés. Brightpoint était en Russie le distributeur exclusif de HTC, qui se voit dans l’obligation de travailler avec plusieurs distributeurs pour le remplacer. Selon un analyste local, HTC détenait une part de marché de 33% sur les 600000 smartphones vendus en Russie en 2008, en grande partie grâce au travail de Brightpoint. Mais ceci n’aura pas été suffisant pour que l’Américain décide de rester sur ce marché. En juin dernier, Brightpoint s’était séparé de son Président EMEA, Michael Koehn Milland, ancien COO de Dangaard et dernier membre de Dangaard dans le comité de direction de la société.